• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Prix du Journalisme des Médias Francophones Publics 2020

Devenez juré du Prix du Journalisme des Médias Francophones Publics
Devenez juré du Prix du Journalisme des Médias Francophones Publics © Fotolia

Devenez membre du jury du Prix du journalisme des Médias francophones publics 2020

Le Prix du journalisme des Médias francophones publics (MFP) distingue chaque année le meilleur traitement d'un événement d'actualité, la meilleure enquête journalistique ou le meilleur reportage sur un fait de société présenté par les rédactions des radios membres des Médias Francophones Publics : Radio France, Radio Canada, la RTS (Radio Télévision Suisse), la RTBF (Radio-Télévision belge de la Communauté française) et RFI (Radio France Internationale).

Le Prix du Journalisme récompense un reportage radio de maximum 8’ diffusé diffusé durant les 12 derniers mois. La dotation du prix s’élève à 3 000 euros. Ce prix est le seul, dans sa catégorie, à être décerné par un jury d'auditeurs. Cent jurés issus des quatre pays dont  20 français.

Vous êtes passionné par la radio et l'actualité ? Radio France vous invite à faire partie de ce jury qui choisira le meilleur reportage parmi une sélection proposée par les différents médias.

 

Devenez membre du jury du Prix du Journalisme des Médias Francophones Publics 2020

Rien de plus simple. Il vous suffit :

  • de vous inscrire jusqu'au 2 décembre 2020 à 20h en adressant un message électronique à Eric Valmir, Secrétaire Général de l'Information à Radio France
  • d'écouter les reportages disponibles entre le vendredi 4 décembre et le dimanche 6 décembre 2020 sur les sites de France Inter et franceinfo et sur l'application Radio France,
  • d'être impérativement joignable par téléphone le dimanche 6 décembre jusqu' à midi.

Si vous êtes sélectionné (tirage au sort) pour faire partie du jury, Radio France vous contactera par téléphone le dimanche 6 décembre afin de recueillir vos votes.  Il vous suffira de donner votre classement des cinq reportages par ordre de préférence.

 

Les reportages en compétition pour le prix 2020

  • 1er - Radio-Canada, le reportage d'Akli  AIT-ABDALLAH  : « Le camping Beausoleil en temps de pandémie » (durée : 6’53)
  • 2eme - RTS, le reportage de  Francesca ARGIROFFO :  « Huit femmes à bord » (durée : 8’06)
  • 3eme - Radio France, le reportage de Solenne LE HEN : « Vie et mort à l’hôpital Bichat : Un hôpital au temps du Covid »  (durée : 8’00)
  • 4me - RTBF, le reportage de Françoise BARÉ et Christian MASUY : « J’avais 10 ans en 44 » (durée  8’00)   
  • 5eme - RFI – FMM, le reportage de Nicolas FALEZ et Nicolas BENITA : « Beyrouth, l’espoir en faillite » (durée : 8’00) 

Tous les reportages #PrixMFP 2020 à écouter sur le site de France Inter ► www.franceinter.fr

 

Lauréat 2020 : Beyrouth, l'espoir en faillite

Le 57e Prix du Journalisme radio des Médias Francophones Publics (Les MFP) a été décerné, dimanche 6 décembre 2020, par un jury international d'auditeurs à Nicolas Falez et Nicolas Benita de RFI.

Le mardi 4 août, Beyrouth était ravagée par une puissante explosion qui a couté la vie à près de 190 personnes. Le traumatisme et les dégâts aggravent encore la descente aux enfers économique et sociale que connait le Liban, sur fond de blocage politique et de colère d’une partie de la population envers les dirigeants du pays.

► Un reportage à retrouver sur www.rfi.fr

Le reportage de Solenne LE HEN de franceinfo : « Vie et mort à l’hôpital Bichat : Un hôpital au temps du Covid » remporte la 2ème place.

 

Lauréat 2019 : Les oubliés des oubliés

Le 56e Prix du Journalisme radio des Médias Francophones Publics (Les MFP) a été décerné, dimanche 8 décembre 2019, par un jury international d'auditeurs à la journaliste de la RTBF Françoise Wallemacq (prise de son et montage : Christophe Bernard).

Son reportage  "les oubliés des oubliés" rend compte de l’action d’un homme extraordinaire en Afrique de l’Ouest. Le Béninois Grégoire Ahongbonon se dévoue depuis près de trente ans auprès de ceux que l’on appelle « fous » en Afrique. Cet ancien mécanicien les recueille, les délivre parfois quand ils sont enchaînés, leur offre amour et traitement, avant de les réinsérer dans leur communauté. Au sein de son association Saint-Camille, il a déjà secouru près de 40.000 malades mentaux.