• Fréquences
  • Accès
  • Contact

En avant la musique ! Saison 21-22 des concerts de Radio France

Publié le 26.05.2021



Communiqué de presse - 26 mai 2021


EN AVANT LA MUSIQUE !  

SAISON 2021-2022 DES CONCERTS DE RADIO FRANCE 

Cliquez sur l'image ci-dessous pour accéder à la brochure en ligne 

Cette nouvelle saisonambitieuse et ouverte, fait la part belle aux quatre formations musicales permanentes de Radio France portées par leurs directeurs musicaux (Cristian Măcelaru, Mikko Franck, Martina Batič, Sofi Jeannin) et en affirme les identités spécifiques. 

L’Orchestre National de France célèbre Saint-Saëns, l’Orchestre Philharmonique de Radio France met en valeur les compositeurs qui sont aussi chefs d’orchestre, le Chœur de Radio France lance une nouvelle série de concerts dans le cadre du cycle « Chorus Line », et la Maîtrise continue de cultiver son talent et son aptitude à illuminer tous les répertoires. 

L’orgue de l’Auditorium est aussi à la fête, sous les doigts des plus brillants organistes parmi lesquels Karol Mossakowski, l’un des sept artistes en résidence à Radio France cette saisonaux côtés de Sol GabettaLeonidas KavakosAlexandre KantorowKatia et Marielle LabèqueBarbara Hannigan.  

Le piano sera au cœur de la saison des concerts. Six récitals viendront la ponctuer, avec entre autres Yoav Levanon, Katia et Marielle Labèque, Alexandre Kantorow, Emmanuel Ax, sans oublier les pianistes invités par les formations musicales : Nikolaï Lugansky, Rudolf Buchbinder, Seong-Jin Cho, Alice Sara Ott, Anna Vinnitskaya...

Le jazz, la musique de chambre, le répertoire baroque, l’opéra, sans oublier les concerts-fiction élaborés avec France Culture et les concerts destinés au jeune public font toute la diversité de cette nouvelle saison.  

Lcréation est comme toujours un enjeu important de cette saison.

Créer et inscrire la musique de notre temps au répertoire des concerts de demain, voilà le défi que souhaite relever Radio France qui depuis toujours suit les compositeurs de son époque. La figure de Tristan Murail sera au cœur du Festival Présences qui souffle ses 32 printemps avec une semaine de concerts dédiés aux compositeurs de France et d'ailleurs. 

Radio France noue également des partenariats avec d’autres salles parisiennes : l’Opéra Comique à l’occasion de la création d’un nouvel opéra de Philippe Hersant, le Théâtre des Champs-Élysées auquel l’Orchestre National est toujours très attaché (il y donnera notamment Eugène Onéguine et le Requiem de Verdi) ou la Philharmonie. 

Radio France prouve également sa capacité à rayonner, à sortir hors de ses murs, comme elle le montre également à la faveur du Grand Tour du National. 

France Musique est le compagnon naturel de toute cette programmation. Partenaire privilégié des formations permanentes lors de la période des concerts sans public, la chaîne poursuivra la diffusion de l’ensemble des programmes en direct depuis les salles réouvertes, pour un public comptant chaque soir plus de 150 000 auditeurs fidèles. 

Telle est en effet la mission de Radio France : être une maison de radio au cœur de la musique. 

NOUVEAUTÉ : UNE EXPÉRIENCE NUMÉRIQUE IMMERSIVE ET INÉDITE POUR DÉCOUVRIR LA SAISON DES CONCERTS DE RADIO FRANCE 

Grande nouveauté cette année : en complément du site maisondelaradio.fr et de la brochure papierRadio France offre la possibilité de découvrir autrement cette saison musicale en vivant une expérience numérique inédite. Sous la forme d’un voyage ludique, au fil des concerts de la saison, l’utilisateur navigue dans un univers de contenus vidéospour affiner ses choix et sélectionner ses favoris, ceci afin de construire une saison de concerts sur mesure à l’Auditorium de Radio France et dans les salles partenaires. 

 

CETTE EXPÉRIENCE INTERACTIVE EST À VIVRE SUR RADIOFRANCE-CONCERTS.COM 

# UNE OUVERTURE DE SAISON QUI CONVOQUE TOUTES LES FORCES MUSICALES DE RADIO FRANCE ET EN AFFIRME LES IDENTITÉS 

Les quatre formations musicales de Radio France seront mobilisées les 10, 17 et 19 septembre pour l’ouverture de la saison des concerts à l’Auditorium de Radio France et en direct sur France Musique.

 

Le vendredi 10 septembre, l’Orchestre National de France et son directeur musical Cristian Măcelaru, interprètent, pour marquer le centenaire de la mort de Saint-Saëns, le Troisième Concerto pour violon du compositeur en compagnie de Daniel Lozakovich. Ils ont également choisi d’inscrire l’auteur de la Danse macabre dans le temps long de la musique française avec les célèbres suites de Daphnis et Chloé de Ravel et deux œuvres chronologiquement plus proches de nous : Les Offrandes oubliées, première grande œuvre orchestrale d’Olivier Messiaen, et cinq des Notations de Pierre Boulez, qui fut l’élève de Messiaen au Conservatoire de Paris. En quatre temps, le son français. 

 

Le vendredi 17 septembre, l’Orchestre Philharmonique et la Maîtrise de Radio France emportés par la baguette de Mikko Franck proposent un Concerto pour six contrebasses du compositeur Oscar Bianchi, disciple de Tristan Murail (qui sera le héros de l’édition 2022 du festival Présences). Il est ici en compagnie de la Maîtrise de Radio France, présente rituellement lors du concert d’ouverture de l’Orchestre Philharmonique, qui fera revivre les Scènes de village selon Bartók. La contrebasse est également à la fête chez Mahler qui, dans sa Première Symphonie, lui offre un solo sur le thème de « Frère Jacques ». Répertoire et création. 

 

Le dimanche 19 septembre, pour inaugurer sa saison, le Chœur de Radio France reprend l’un de ses chevaux de bataille : la célèbre cantate Figure humaine composée en 1943 par Poulenc sur des textes de Paul Eluard qui expriment « la souffrance du peuple de France » et « le triomphe final de la liberté sur la tyrannie ». Suivront une série de transcriptions : celle de deux Wesendonck Lieder transcrits pour chœur, puis celle des deux premiers Nocturnes de Debussy pour un ensemble de violoncelles. Théâtralisation et relecture des grandes œuvres. 

 

# ARTISTES EN RÉSIDENCE : PROJETS ET FIDÉLITÉS  

Le violoncelle, le violon, le piano, la voix, l’orgue : sept artistes sont en résidence cette saison à Radio France. Certains renouvellent l’expérience après déjà deux saisons, d’autres sont de nouveaux venus. Deux d’entre eux pratiquent aussi la direction d’orchestreSol Gabetta, Leonidas Kavakos, Alexandre Kantorow, Karol Mossakowski, Katia et Marielle Labèque, Barbara Hannigan. 

© Marco Borggreve ; Umberto Nicoletti; Jean-Bapstiste Millot; Julia Wesely; Marco Borggreve ; Jean-Baptiste Millot

Et aussi Daniel Lozakovich, Jan Lisiecki, Cédric Tiberghien, Sergey Khatchatryan, Augustin Hadelich, Gabriela Montero, Julie Fuchs, Marina Rebeka, Marie-Nicole Lemieux, Matthias Goerne, Ludovic Tézier

Karina Canellakis, Lorenzo Viotti, Omer Meir Wellber, Manfred Honeck, Christoph Eschenbach, Daniele Gatti, Joanna Mallwitz, Maxime Vengerov, Nikolaï Luganski, Philippe Herreweghe, Emmanuel Ax, John Elliot Gardiner, Nicholas Angelich, Vilde Frang, Karita Mattila, Trüls Mörk, Marin Alsop, Hilary Hahn, Myung Whun Chung, Santtu Matias Rouvali, Marianne Crebassa, Gautier Capuçon, Rudolf Buchbinder.

# CENTENAIRE SAINT-SAËNS AVEC L’ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE 

La fin de l’année 2021 marque le centième anniversaire de la disparition de Camille Saint-Saëns, et le National donne au fil des mois la Symphonie n°3, La Foi, Le Carnaval des animaux ainsi que le Concerto pour violon n°3, les deux Concertos pour violoncelle, et les Concertos pour piano n°2, n°4 et n°5. En point d’orgue, pour le jour anniversaire de la mort du compositeur, le 16 décembre, le Requiem est au programme. 

# LES COMPOSITEURS PRENNENT LA BAGUETTE AVEC L’ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE 

Avec Thomas AdèsMatthias PintscherBruno MantovaniGeorge Benjamin, Jörg Widmann l’Orchestre Philharmonique de Radio France nous montre comment des compositeurs d’envergure sont aussi de brillants chefs d’orchestre, car il arrive que le compositeur soit bien le meilleur interprète de sa propre musique. 

© Marco Borggreve; Pascal Bastien; Marco Borggreve ; Javier del Real ; Felix Broede

# CHORUS LINE, UNE LIGNE DE CHANT INNOVANTE AVEC LE CHOEUR DE RADIO FRANCE 

Ayant intégré le réseau national des centres d’art vocal en 2020, le Chœur de Radio France a pour mission de promouvoir le répertoire choral a capella quand il ne participe aux productions symphoniques des orchestres. Il entend jouer un rôle majeur dans la découverte de l’art choral, notamment grâce à son cycle de concerts « Chorus Line ». Dans ce cadre, le Chœur propose des formats de concert innovants et invite de nombreux acteurs prestigieux de la scène française et européenne :  neuf concerts, dont six donnés par le Chœur de Radio France lui-même, un par la Maîtrise (le 30 novembre) et deux par d’autres formations internationalement reconnues : le Chœur Accentus (le 21 octobre) et le RIAS Kammerchor de Berlin (le 14 juin), tous deux invités par le Chœur de Radio France.  

# MUSIQUES POUR LE TEMPS PRÉSENT 

Depuis toujours, l’Orchestre Philharmonique de Radio France joue la carte de la création et nous rappelle qu’il est toujours émouvant d’entendre des rythmes, des sons, des formes qui sont jouées pour la première fois. Pour son concert d’ouverture, le Philhar créera le Concerto pour 6 contrebasses d’Oscar Bianchisuivront entre autres le concerto de Peter Eötvös en hommage à Cziffra dont on commémore le centenaire de sa naissance en 2021 Cziffra Psodiale Concerto pour guzheng de Tristan Murail, ou encore le Triple concerto de Kelly-Marie Murphy, et Remember de Ding Lanqing sans oublier le Concerto pour hautbois de Philippe Hurel... L’Orchestre Philharmonique créé cette saison près d’une trentaine d’œuvres dont 13 créations mondiales.

Le National, quant à lui, fait réentendre des œuvres qui ont fait trembler les continents musicaux et qui, au fil des répliques, se sont imposées comme des repères dans le paysage de la musique.   

Très attaché à la musique d’aujourd’hui et à la création, le Chœur de Radio France commande cette saison des œuvres à Thierry Machuel, Arnaud Petit, Yann Robin... Il participe également au Festival Présences consacré à Tristan Murail en donnant une œuvre nouvelle du compositeur Sébastien Gaxie. Il défend également les grandes figures du 20è siècle, aux côtés de l’Orchestre Philharmonique notamment dans Nekuia de Xenakis.   

De même, la Maîtrise participe à l’édition du festival Présences en créant deux œuvres nouvelles de Diana Soh et Sébastien Gaxie ; puis elle participe à un week-end consacré à Iannis XenakisTout au long de la saison, elle donne à entendre des œuvres d’Anna Meredith, Kajia Saariaho, Thierry Machuel, Aulis SallinenEinojuhani Rautaavara, Ola GjeiloArvo Pärt...

# JAZZ  : UN LUXURIANT JARDIN 

Dès son ouverture, la saison des concerts « Jazz sur le vif » à Radio France convoque le souvenir du versant expérimental de l’œuvre électrique de Miles Davis, en faisant appel à l’art de la suspension dont témoignent le batteur Antoine Pierre et son groupe Urbex. Héritiers directs de Miles, le contrebassiste Dave Holland et le guitariste John Scofield tout comme le saxophoniste Steve Coleman avec ses légendaires Five Elements. 

Les jazzmen et jazzwomen du temps présent aiment à se plonger dans l’atmosphère d’un jazz de chambre savamment improvisé, tel le saxophoniste Matthieu Bordenave. Ce qui n’empêche nullement la transe savante du pianiste Aaron Parks, ou la quête des jours heureux du batteur Christophe Marguet. Si le Trio Viret réinvente son histoire sous forme de palimpseste musical, Yaron Herman et Laurent de Wilde savent faire éclater le cadre classique du trio de piano avec contrebasse et batterie. 

D’aucuns trouvent matière à renouveau dans la modalité, comme le saxophoniste Sylvain Rifflet, qui navigue entre chant des troubadours et bourdons indiens, ou Jean-Marie Machado, qui associe son piano au saxophone, au violoncelle et au zarb. Un profond désir d’Orient anime la démarche de la saxophoniste Sophie Alour, là où le violoniste Mathias Lévy imagine un luxuriant cadre orchestral pour ses folklores imaginaires. 

Les ingrédients de fond peuvent certes changer : alchimie des souvenirs adolescents du rock progressif pour le contrebassiste Yves Rousseau, fragrances poétiques de la jungle ellingtonienne pour la pianiste Leïla Olivesi. 

Tout est bon, désormais, pour élargir la palette des émotions, à l’image de ce bel Orchestre national de Jazz, augmenté par les conceptions spectrales de Frédéric Maurin.

© Nick-Suttle

# INTÉGRALES : LES 4 CONCERTOS DE BRAHMS ET LES 6 CONCERTOS DE CHOSTAKOVITCH AVEC LE PHILHAR 

Brahms a composé quatre concertos qui seront tous interprétés, de mars à mai prochain, en compagnie de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, lequel nous offrira également les six concertos écrits par Chostakovitch : les deux concertos pour piano (dont le Premier avec trompette), les deux concertos pour violon (dédiés à David Oïstrakh) et les deux concertos pour violoncelle (dédiés à Mstislav Rostropovitch). 

# LA MUSIQUE FAIT SON CINÉMA  

En janvier 2022, Radio France programme un week-end Michel Legrand, à l’occasion des quatre-vingt-dix ans de sa naissance. Surtout, la musique de film a permis à Michel Legrand d’effectuer la synthèse entre ses différentes cultures, de Bach à Miles Davis, de Stravinsky à Gil Evans. « C’est une façon, résumait-il, de faire se télescoper tous les langages, d’avoir toutes les nationalités, d’être de toutes les époques. » Trois ans après sa disparition, ces trois programmes permettront de mesurer la puissance de feu de son écriture pour l’image, entre ouvrages symphoniques et chansons, entre standards et partitions rares, pour certaines inédites au concert. Ce sera aussi une célébration de l’universalité de sa musique, une manière obstinée de continuer à la conjuguer au présent.  

Une journée consacrée à la viole de gambe permettra de se remémorer le choc musical que fut pour le grand public le film d’Alain Corneau, Tous les matins du monde et la découverte avec Jean-Pierre Marielle et Gérard Depardieu de la musique de Marin Marais et de Sainte Colombe. L’orgue de l’Auditorium sera convoqué pour accompagner les tribulations burlesques de Buster Keaton dans la Croisière du Navigator. 

Michel Legrand -© DR / collection Legrand

# BAROQUE : GRANDS MAÎTRES ET JEUNES TALENTS 

La musique baroque à Radio France, cette saison comme les précédentes, est illustrée de différentes manières : Jean Rondeau vient donner un récital de clavecin, une journée au début du printemps est consacrée à la viole de gambe, l’ensemble La Rêveuse nous parle d’oiseaux en compagnie de la Maîtrise de Radio France, des ensembles spécialisés comme le Collegium 1704 de Václav Luks ou la Capella Mediterranea de Leonardo García Alarcón viennent jouer Bach et Monteverdi. Le même Leonardo García Alarcón aborde Acis et Galatée de Haendel en compagnie de l’Orchestre Philharmonique. Mozart n’est pas vraiment un musicien qu’on qualifiera de baroque, mais avec les Musiciens du Louvre de Marc Minkowski, ses trois dernières symphonies prendront des couleurs historiquement informées. Et bien sûr on n’oubliera pas les récitals d’orgue donnés sur le magnifique instrument de l’Auditorium, où le grand Jean-Sébastien Bach est toujours chez lui.

# L’ORGUE DE L’AUDITORIUM DE RADIO FRANCE

Avec ses 87 jeux et ses 5 320 tuyaux, l’orgue de l’Auditorium signé du facteur Gerhard Grenzing prend une part active à la vie musicale de Radio France, et cette année encore sous l’impulsion de l’organiste en résidence Karol MossakowskiL’orgue est régulièrement associé au répertoire des formations musicales : notons la Symphonie avec orgue de Saint-Saëns les 15 et 16 décembre en compagnie de l’Orchestre National de France sous la direction de Cristian Măcelaru, avec Olivier Latry aux claviers ou encore un concert Pour le temps de l’Avent avec la Maîtrise de Radio France et Karol Mossakowski, sans oublier les récitals des organistes invitésBach et la musique ancienne, les transcriptions, l’orgue associé à la voix et à d’autres instruments, l’improvisation, la création, les grandes symphonies pour orgue, les ciné-concerts, autant de rendez-vous qui rythment à nouveau cette saison. 

# AVEC TOUTES LES CHAÎNES DE RADIO FRANCE 

France Musique qui retransmet l’ensemble des concerts des formations musicales de Radio France et propose en vidéo grâce à son Espace Concerts de nombreuses captations. 

L’Orchestre Philharmonique de Radio France cultive la synergie avec les autres antennes de Radio France : « Symphonique mix », en partenariat avec Fip ; « Hip Hop Symphonique » qui reprend pour sa sixième édition les grands titres du rap français avec la complicité de Mouv ; France Inter et les « Symphonique Pop », sans oublier « Les Clefs de l’orchestre » de Jean-François Zygel 

LNational n’est pas en reste avec notamment de nombreux concerts-fiction co-produits avec France Culture. 

Côté numérique, les podcasts de France Musique et France Inter pour le jeune public collaborent avec les formations musicales de Radio France et le site dédié à la voix Vox! Ma chorale interactive propose des ressources pédagogiques enregistrées par la Maîtrise et le Chœur de Radio France. 

 

Radio France © Chrsitophe Abramowitz

# JEUNE PUBLIC 

Les formations musicales de Radio France s’attachent depuis longtemps à éveiller les enfants et les adolescents au répertoire grâce à des formules originales : créations, énigmes, ciné-concerts, contes. 

Selon leurs goûts et leurs affinités, elles fixeront des rendez-vous avec un drôle de poisson nommé Célestin, des fables de La Fontaine, avec Le Carnaval des animaux, avec Benjamin Britten, Oli, les histoires pour les petits de France Inter, etc. Il y aura même un Berger de lumières et un Concerto pour pirate ! 

Les Enfantines, cette saison, deviennent Scènes d’enfants. C’est aux 4 à 7 ans que s’adressera cette nouvelle série de concerts pour les plus petits, conçue par l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Les Contes de la maison ronde, avec France Musique, quant à eux, inviteront la Belle au bois dormant et un certain croque-mitaine qui fera rire et frémir. 

En compagnie de France Culture, prenons date avec le Petit Nicolas et avec Pinocchio (avec les acteurs de la Comédie-Française)Et ceux qui ont aimé poursuivre Moby Dick et descendre Vingt mille lieues sous les mers seront impatients d’aborder sur L’Île mystérieuse. Bref : du rigolo et de l’insolite, de l’émotion et du frisson. Un beau programme pour s’amuser et rêver en musique.

# LE GRAND TOUR DU NATIONAL : L’ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE AU CŒUR DE L’HEXAGONE  

Outre ses tournées internationales et les concerts qu’il donne dans les capitales régionales, une des missions de l’Orchestre National consiste, grâce au Grand Tour, à apporter la musique dans des villes ou se produisent rarement les formations symphoniques dans des configurations d’orchestre permettant de faire entendre le plus imposant du répertoire. 

En savoir plus sur la saison de l’Orchestre National de France 
En savoir plus sur la saison de l’Orchestre Philharmonique de Radio France 
En savoir plus sur la saison du Chœur de Radio France 
En savoir sur la saison de la Maîtrise de Radio France

Pôle de relations médias / Direction de la Musique et de la Création de Radio France

 

François Arveiller /   

Marianne Devilleger /  

Laura Jachymiak /  

 

HEADER_PRESSE_21-222.jpg