• Fréquences
  • Accès
  • Contact

France Culture // Mécaniques du complotisme saison 10 : QAnon, le complotisme d’un nouveau genre

Publié le 16.09.2021


bandeau CP.png
Jeudi 16 septembre 2021


Mécaniques du complotisme saison 10  
QAnonle complotisme d’un nouveau genre 
Nouveau podcast original disponible dès le 16 septembre  
sur franceculture.fr et l’application Radio France 



FC_complotisme_QAnon_16-9_3200x1800.png


La nouvelle saison des "Mécaniques du complotisme" s'intéresse à l'irruption de la mouvance QAnon dans la société américaine, mise en lumière lors de l'invasion du Capitole de Washington le 6 janvier 2021.  
Une série en 4 épisodes produite par Élise Karlin, réalisée par Thomas Dutter, à découvrir dès le 16 septembre. 

 

Mais qui sont les QAnon, ces centaines de milliers d’Américains qui brandissaient des panneaux arborant la lettre Q dans tous les meetings de Donald Trump pendant la campagne présidentielle de 2020 ? Ils forment le corps d’une gigantesque mouvance complotiste, qui réunit ses adeptes autour d’une thèse centrale : le gouvernement, les média et les élites financières des États-Unis seraient contrôlés par un groupe de pédophiles adorateurs de Satan qui dirigerait une opération mondiale de trafic sexuel d’enfants.  

 

Ce qui a commencé comme un jeu sur un forum internet en 2017 a pris, en quelques années, une ampleur nationale, puis internationale, notamment à cause de l’ambigüité de Donald Trump : non seulement le président des États-Unis n’a jamais condamné les QAnon, mais encore les a-t-il renforcés en les relayant abondamment via son compte Twitter. 

Encore aujourd’hui, plus de six mois après son départ de la Maison Blanche, selon une enquête du Public Religion Research Institute citée dans un article du Monde le 29 juillet 2021, 23% des électeurs républicains, soit près d’un quart, souscrit à cette thèse d’un complot pédophile mondial. QAnon, dont les membres ont largement participé à l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, continue donc de menacer les fondements-même de la démocratie américaine.  

 

 

Épisode 1 : Les origines   

Tout commence en 2016, pendant la campagne présidentielle qui oppose Hillary Clinton et Donald Trump. Suite à une fuite de données sur Internet, le directeur de campagne de la candidate démocrate est l’objet d’une campagne de rumeurs, qui le met en cause dans un supposé trafic sexuel d’enfants.  

 

Épisode 2 : Donald Trump, le sauveur 

Les posts du mystérieux Q ont de plus en plus de succès, au point que la renommée de cette « gorge profonde » dépasse rapidement le cadre du forum de jeu sur lequel il est apparu. Très vite, les partisans de Q, nommés les QAnon, désignent le seul qui pourra les sauver de cette conspiration mondiale : Donald Trump, le président des États-Unis.  

 

Épisode 3 : QAnon, faire du neuf avec du vieux 

La mouvance QAnon a pris une telle importance dans la société américaine que certains élus, républicains, comme Marjorie Taylor-Green, s’en revendiquent officiellement. Les thèses conspirationnistes des QAnon ont donc désormais des relais dans les plus hautes instances législatives du pays…  

 

Épisode 4 : Un complotisme qui s’exporte   

La pandémie de COVID 19 et son lot de théories complotistes ont facilité la migration internationale de QAnon, via Internet et les « QTubeurs ». Au cours de l’année 2020, des sites d’actualité ou des mini-media dédiés à l’univers QAnon sont devenus, en France, des relais de la désinformation venue des États-Unis. Le complotisme est devenu une véritable grille de lecture de l’actualité.  

 

Et aussi > Retrouvez les 9 saisons de Mécaniques du complotisme 
La collection Mécaniques du complotisme cumule près de 2,4 millions d’écoutes (podcasts et AOD) depuis son lancement en septembre 2019. (Médiamétrie eStat podcast / AT Internet  – Cumul Septembre 2019-Août 2021) 
 

 

Crédits photos : Radio France 


 

CONTACTS PRESSE   

Nicolas Pré   

Elodie Vazeix