• Fréquences
  • Accès
  • Contact

France Musique_L'accordéoniste Julien Beautemps lauréat du Prix Jeune Soliste 2023 des Médias Francophones Publics

Publié le 10.11.2022

Julien Beautemps, accordéoniste, lauréat du Prix Jeune Soliste 2023 des Médias Francophones Publics
Julien Beautemps, accordéoniste, lauréat du Prix Jeune Soliste 2023 des Médias Francophones Publics © Anne Bied
 
 
 

Jeudi 10 novembre 2022

Julien Beautemps, accordéoniste

Lauréat du Prix Jeune Soliste 2023 des Médias Francophones Publics

Réunie hier à Radio France à Paris, la commission Musique des Médias Francophones Publics a décerné le Prix Jeune Soliste 2023 à l’accordéoniste Julien Beautemps, 22 ans.

Julien est le 16ème lauréat présenté par France Musique depuis les débuts du Prix en 1982, après Rodolphe Menguy, Edgar Moreau, Jean Rondeau, Elsa Dreisig, Nathalia Milstein, Léa Desandre et Adèle Charvet (ex-aequo avec Maya Levy) primés en 2013, 2014, 2016, 2017, 2018 et 2020.

Julien a été révélé dans Générations France Musique, le live, l’émission produite par Clément Rochefort. Il s’y produira à nouveau le 3 décembre prochain en trio accordéon/saxophone/piano pour jouer des extraits des Tableaux d’une exposition. Cette émission est le tremplin de la jeune génération de musiciens.

Le jury du Prix Jeune Soliste MFP présidé par Stéphane Grant (Délégué aux programmes et à l’antenne de France Musique), a unanimement reconnu chez le jeune accordéoniste un «grand musicien », son art d’interprète et d’arrangeur (comme dans Le Sacre du Printemps de Stravinsky), son intelligence musicale ; une virtuosité et une maîtrise « étourdissantes » à ce stade de sa jeune carrière. C’est la première fois dans l’histoire du Prix que l’accordéon est mis à l’honneur et récompensé.
 

Biographie :
Julien Beautemps, né le 31 juillet 2000 à Saint-Martin-d’Hères, débute l’accordéon à l’âge de 5 ans au Conservatoire d’Eybens (Grenoble) avec Judith Bortot. Diplômé du CRR de Paris, il poursuit ses études avec Max Bonnay au Conservatoire national supérieur de musique et de danse (CNSMD) de Paris, au sein duquel il obtient sa Licence avec les plus hautes distinctions. Aujourd’hui, Julien poursuit ses Masters d’interprète et de chambriste dans les classes de Vincent Lhermet, Philippe Bernold et François Salque. Le jeune accordéoniste se distingue par ses activités conjuguées d’interprète, arrangeur, chambriste et compositeur. En 2021, Julien obtient le 1er Prix au Concours international PIF de Castelfidardo, le 3ème Prix au Trophée Mondial de l’Accordéon, et le 1er Prix au Concours International Leopold Bellan. Régulièrement invité dans de nombreux festivals internationaux, Julien se produit aussi régulièrement dans Générations France Musique Le Live sur France Musique. Son tout premier album solo « Mechanics » (label Nügo Classics) rassemble ses dernières créations. Julien se consacre aujourd’hui à la composition de sa Sonata for the Resurrection pour violon et accordéon (création mondiale en février 2023, salle Cortot - École Normale de Paris) et à un nouveau duo avec la violoncelliste Caroline Dauchy. En parallèle de ces nombreux projets, il est membre fondateur du Duo Argos avec le guitariste grec Sotiris Athanasiou, et de l’Ensemble Méliphages.

Le Gala du 40ème anniversaire du prix Jeune Soliste MFP est enregistré ce soir au Studio 104 de la Maison de la Radio et de la Musique et diffusé le lundi 14 novembre à 20h sur France Musique.

______________________________________________________________________________________________________________
À propos du Prix jeune soliste des medias francophones publics
Le Prix Jeune Soliste consiste en une bourse de 4.000 € des Médias Francophones Publics, assortie de l’engagement des radios participantes – France Musique (Radio France), Espace 2 (Radio Télévision Suisse), Musiq’3 (RTBF) et ICI Musique (Radio-Canada) – à soutenir la carrière du jeune lauréat en faisant rayonner son talent dans leur pays respectif. Le jury du Prix Jeune Soliste comprenait notamment les directions de ces chaînes musicales réunies à Radio France, à Paris, dans le cadre d’une commission de travail qui, deux fois par an, consacre son énergie à développer des coproductions et à établir des échanges d’émissions et de concerts.

Contact : Laurence Corre