• Fréquences
  • Accès
  • Contact

France Musique_Les histoires de Pierre Boussaguet avec la complicité de Nathalie Piolé les samedis d'août de 19h à 20h

Publié le 11.08.2022

Pierre Boussaguet et Nathalie Piolé sur France Musique en août 2022
Pierre Boussaguet et Nathalie Piolé sur France Musique © Christophe Abramamowitz/Radio France
 
 
 

Jeudi 11 août 2022

Les histoires de Pierre Boussaguet
Avec la complicité de Nathalie Piolé
Le samedi de 19h à 20h en août
sur France Musique et sur l’appli Radio France

Avec la complicité de Nathalie Piolé, le contrebassiste Pierre Boussaguet dresse des portraits musicaux agrémentés de ses expériences de vie sur la route en compagnie d’immenses interprètes ou compositeurs : de Lalo Schifrin à Michel Legrand, de Guy Laffite à Monty Alexander, de Milt Jackson à Joe Pass.

Une série réalisée par Emmanuel Benito.

RAY BROWN « Ding Dong Daddy »
Ainsi surnommé par son collègue Percy Heath (Modern Jazz Quartet), Ray Brown est LE contrebassiste de jazz qui a marqué le siècle par sa sonorité précise et profonde, un swing puissant, et la qualité de ses lignes de basse. Il a révolutionné la façon de jouer de la contrebasse. Quant à l’homme, il était exigeant, réfléchi, le tout avec toujours une histoire pour rire à partager.

GUY LAFITTE « Musicien, poète, paysan »
Le saxophoniste Gascon au son suave et envoûtant est l'un des grands saxophonistes ténor de l’histoire. Adoubé par ses pairs tels Illinois Jacquet, Stan Getz, ou Johnny Griffin, il partageait sa vie entre la musique et son amour pour les arbres. Derrière cette autorité naturelle, il y avait un homme moral hautement sensible, et un conteur d’exception.

CLARK TERRY « Mister Mumbles »
De l’orchestre de Duke Ellington à celui de Count Basie, ou son Big Bad Band, Clark Terry est reconnu comme un maître de l’instrument. Sa musique est toujours marquée de blues mais aussi d’un sens incroyable de la comédie. À la trompette et au bugle, Clark improvisait dans une fausse langue, capable de tenir une conversation faite d’onomatopées et de scat. Puis il jouait « God Bless the Child» et vous tirait les larmes.

JOE PASS « Mamma mia »
Virtuose de la guitare Joe a rejoint le quartet d’Oscar Peterson tout en donnant des concerts en solo enchanteurs. Son duo avec Ella Fitzgerald est un must. J’ai connu le virtuose mais aussi un homme d’une grande et sincère humilité.

A retrouver le samedi de 19h à 20h en août sur France Musique et sur l'appli Radio France

Contact : Laurence Corre / /