• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Mirga Gražinytė-Tyla dirige l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Publié le 06.04.2021



Communiqué de presse -  mardi 6 avril 2021



Mirga Gražinytė-Tyla fait ses débuts avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France dans un programme russe le 9 avril à l'Auditorium de Radio France. 

Parmi les oeuvres du programme, la Troisième Symphonie de Mieczyslaw Weinberg. La cheffe d'orchestre lituanienne a récemment enregistré deux de ses symphonies à l'occasion du centenaire de sa naissance en 2019 pour Deutsche Grammophon. 

Lors de cette soirée, la violoniste Patricia Kopatchinskaja, en résidence à Radio France jouera le Concerto pour violon n°1 de Dmitri Chostakovitch. 

Un concert sans public diffusé en direct sur France Musique et sur Culturebox le 27 avril. 

MIECZYSLAW WEINBERG
Aria op.9 (version orchestrale)

DIMITRI CHOSTAKOVITCH
Concerto pour violon n°1

IGOR STRAVINSKY
Histoire du soldat, suite (version pour trio)

MIECZYSLAW WEINBERG
Symphonie n°3, op.45

PATRICIA KOPATCHINSKAJA violon
CATHERINE COURNOT piano
JÉRÔME VOISIN clarinette
ARNO MADONI violon
ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE
MIRGA GRAŽINYTĖ-TYLA direction




Vient de paraître chez Deutsche Grammophon, le premier album du British Project de  avec le dont elle est directrice musicale avec la Sinfonia da Requiem op. 20 de Benjamin Britten. 
The British Project. Benjamin Britten (1913-1976) : Sinfonia da Requiem op. 20. City of Birmingham Symphony Orchestra, direction : Mirga Gražinytė-Tyla. 1 album en téléchargement Deutsche Grammophon. Enregistré du 7 au 9 octobre 2019 à l’Elbphilharmonie, Hambourg. 

En 2019, à l'occasion du centenaire de la naissance du  compositeur russe d’origine polonaise,  gravait les symphonies n° 2 op. 30 et n° 21 op. 152 “Kaddish”. 
Mieczyslaw Weinberg (1919-1996) : Symphonies n° 2 op. 30 et n° 21 op. 152 “Kaddish”. Gidon Kremer, violon, City of Birmingham Orchestra, Kremerata Baltica, Mirga Gražinytė-Tyla, direction. 2 CD Deutsche Grammophon. Enregistré au Studio Ploksteliy de Vilnius en Lituanie et au Symphony Hall de Birmingham, en novembre et décembre 2018.

Benjamin-Britten_City-of-Birmingham-Symphony-Orchestra_Mirga-Grazinyte-Tyla_Deutsche-Grammophon.jpg
Weinberg-Symph-2-21-DG-728x728.jpg


Parution le 9 avril chez Alpha Classics du "Pierrot Lunaire" de Patricia Kopatchinskaja

Patricia Kopatchinskaja a incarné et joué Pierrot sur de nombreuses scènes dans le monde, dont la Philharmonie de Berlin, plusieurs villes aux États-Unis, aux Pays Bas, en Suisse, en Suède… Elle a réuni sur ce disque des amis musiciens. La Fantaisie Op. 47 et les Six petites pièces pour piano, Op. 19 de Schoenberg complètent ce programme, ainsi que des pièces de Webern (Quatre pièces pour violon et piano, Op. 7) et la Kaiser-Walzer, Op. 437 de Johann Strauss, dans un arrangement de Schoenberg.

Dans le cadre de sa résidence, Patricia Kopatchinskaja retrouvera les musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Radio France le 12 avril pour enregistrer le Pierrot Lunaire d'Arnold Schoenberg à découvrir le 14 mai sur France Musique, francemusique.fr et sur la chaîne Youtube de France Musique à partir de 20h.

ALPHA722_COVER.jpg


Mirga Gražinytė-Tyla

Au printemps 2019, Deutsche Grammophon publiait le premier CD de Mirga Gražinytė-Tyla, consacré à l’œuvre de Mieczysław Weinberg, fruit d’une collaboration entre le City of Birmingham Symphony Orchestra, la Kremerata Baltica et Gidon Kremer, avec qui la musicienne lituanienne entretient des liens étroits depuis 2013. Un deuxième enregistrement, publié par DG en novembre de la même année, était cette fois consacré à la compatriote de Mirga Gražinytė-Tyla, le compositeur Raminta Šerkšnytė. Mirga Gražinytė-Tyla a été nommée au poste de directeur musical du City of Birmingham Symphony Orchestra, qui a célébré en 2020 son centenaire, et a pris ses fonctions au début de la saison 2016-2017. Elle a ainsi succédé à Sir Simon Rattle, Sakari Oramo et Andris Nelsons. Née à Vilnius dans une famille de musiciens, Mirga Gražinytė-Tyla a fait ses études de direction orchestrale et chorale à l’Universität für Musik und darstellende Kunst de Graz (Autriche), puis aux Conservatoires de Bologne, de Leipzig et de Zurich. De 2011 à 2014, elle a exercé les fonctions de Kapellmeister au Théâtre et à l’Orchestre de Heidelberg ainsi qu’à Berne, avant d’être nommée directeur musical du Salzburger Landestheater, fonction qu’elle a occupée de 2015 à 2017. Mirga Gražinytė-Tyla a été reconnue sur le plan international en remportant en 2012 le « Young Conductors Award » du Festival de Salzbourg. Boursière Dudamel auprès du Los Angeles Philharmonic, elle a reçu depuis lors de nombreuses invitations à diriger des orchestres du monde entier. De 2014 à 2016, elle a occupé le poste de chef assistant, puis, de 2016 à 2017, celui de chef associé du Los Angeles Philharmonic.

Patricia Kopatchinskaja

De Beethoven à Cage, en passant par Tchaïkovski ou Schoenberg, Patricia Kopatchinskaja s’est fait connaître par l’originalité de ses projets et interprétations. La saison dernière, une tournée en compagnie du violoncelliste Jay Campbell lui permettait de présenter en création une œuvre de Márton Illés ; au printemps, elle jouait en création mondiale une œuvre de Francisco Coll, en compagnie de l’Orchestre philharmonique du Luxembourg dirigé par son chef en titre, Gustavo Gimeno. Elle se produit régulièrement avec des artistes tels que la pianiste Polina Leschenko, avec qui elle a donné récemment une tournée de concerts à travers le Japon et les États-Unis, ou encore le clarinettiste Reto Bieri, avec qui elle a donné au Wigmore Hall, en compagnie également de Polina Leschenko, un nouveau programme en trio. Cette saison comprend plusieurs résidences : à l’Alte Oper de Francfort, auprès du SWR Sinfonieorchester, des Bamberger Symphoniker ainsi qu’à l’Elbphilharmonie de Hambourg. À partir de janvier 2021 et jusqu’à la fin de la saison 2021-2022, elle sera l’un des trois nouveaux « Associate Artists » du Southbank Centre. Au cours de la saison 2020-2021 en compagnie des Bamberger Symphoniker, elle présentera en première mondiale le nouveau Concerto pour violon de Luca Francesconi, commande de l’orchestre. Elle poursuit son activité de mise en valeur de compositeurs d’aujourd’hui, tels que Michael Hersch, György Kurtág et Márton Illés, ainsi que des projets variés et pédagogiques, tels que « Farewell Beethoven » avec le pianiste Igor Levit et la soprano Ah Young, présenté à l’automne 2020 dans le cadre du Festival de Lucerne. D’autres projets explorent la musique d’aujourd’hui en relation avec le contexte contemporain – par exemple « Dies Irae », déconstruction du concert traditionnel inspirée par le réchauffement climatique. Sa production du Pierrot lunaire sera présentée lors d’une tournée à travers l’Europe pendant la saison 2020-2021, et donnera lieu à une publication discographique cette même saison. Son projet Vivaldi en compagnie de l’ensemble Il Giardino Armonico présentant de nouvelles œuvres de compositeurs d’aujourd’hui, a été publié durant l’été 2020. Patricia Kopatchinskaja poursuit son travail en étroite collaboration avec la Camerata Bern, et se produit avec l’ensemble tant à Berne qu’en tournée ; leur enregistrement « Time and Eternity » a été publié durant l’automne 2019. De 2014 à 2018, Patricia Kopatchinskaja a été « Artistic Partner » du Saint Paul Chamber Orchestra. Elle est également ambassadrice de Terre des Hommes, organisation suisse pour l’enfance et le développement solidaire. En 2017, elle recevait le Grand Prix suisse de la musique attribué par l'Office fédéral de la culture. L’année suivante lui était décerné un Grammy dans la catégorie « Best Chamber and Small Ensemble Performance », pour l’album intitulé « Death and the Maiden » avec le Saint Paul Chamber Orchestra, qui réunit le Quatuor « La Jeune Fille et la Mort » de Schubert dans une adaptation avec orchestre de chambre, et des œuvres de Dowland, Gesualdo, Holliger et Kurtág (Alpha). Patricia Kopatchinskaja est en résidence à Radio France pendant la saison 2020-2021.





Pôle de relations médias / Direction de la Musique et de la Création de Radio France

 

François Arveiller /   

Marianne Devilleger /  

Laura Jachymiak /