• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Radio France / Le Conseil d’administration de Radio France approuve un budget 2022 responsable en matière de gestion des ressources et de financement de l’avenir

Publié le 17.12.2021


Communiqué de Presse - 17 décembre 2021 

Le Conseil d’administration de Radio France approuve 
un budget 2022 responsable en matière de gestion des ressources et de financement de l’avenir


Le Conseil d’Administration de Radio France, réuni ce vendredi 17 décembre 2021 sous la présidence de Sibyle Veil, a adopté un budget 2022 présentant un résultat d’exploitation positif (2M€). 

Il témoigne à la fois de la gestion rigoureuse de ses ressources, et de sa détermination à construire l’avenir de l’entreprise et du média radio. 

A travers ce budget solide et ambitieux, Radio France démontre qu’elle veut résolument jouer son rôle d’acteur responsable et de confiance pour les Français, dans une période où les enjeux sont importants pour le secteur audiovisuel et pour le débat démocratique. 

Radio France continue d’investir pour son avenir et celui du média radio

Le budget 2022 permet la poursuite des développements stratégiques de Radio France pour conforter sa position de leader de la radio et du podcast. 

Le budget 2022 rend en effet possible le développement des moyens dédiés à sa stratégie éditoriale et numérique, pour soutenir toujours mieux : 

•    L’offre éditoriale des antennes de Radio France, dans une année de fortes attentes en matière d’accès à l’information fiable, à la connaissance des réalités de terrain et à des débats apaisés ; et aussi en matière d’accès large à la connaissance, de création de liens sociaux autour d’évènements culturels et sportifs. Les projets numériques des antennes continueront de se développer, avec de nouveaux podcasts et de nouveaux formats pour conquérir un public toujours plus large.

•    L’offre des formations musicales de Radio France, avec des projets pour mettre encore plus à la portée de tous les Français l’expérience de nos concerts (développements sur le numérique et tournée en régions).

•    La production interne de haut niveau, avec 52 millions d’investissements pour un renouvellement substantiel des technologies et outils (modernisation des SI, infrastructures et outils de production) et une stratégie ambitieuse en matière d’innovation sonore.

•    La puissance en matière de distribution, avec l’augmentation des moyens dédiés à la plateforme de distribution propriétaire (sites et applications) et des moyens alloués au déploiement de la diffusion numérique (DAB+) pour atteindre un taux de couverture de plus de 50% de la population d’ici 2023. Radio France poursuit sa stratégie pour offrir aux Français des solutions d’écoute souveraines, gratuites et modernes quel que soit le mode d’écoute. 

Radio France poursuit sa gestion rigoureuse et responsable de ses ressources

Le budget 2022 a été construit :

•    Dans le respect de la trajectoire de baisse de la contribution à l’audiovisuel public (CAP) de fonctionnement de 20M€ à l’horizon de la fin 2022. Celle-ci est en baisse pour la 4ème année consécutive, de 3 M€ au titre de l'année 2022 (soit 566,3 M€).

•    Dans un contexte économique toujours dégradé par la crise sanitaire, avec le maintien des dépenses assurant la protection sanitaire des salariés et un redressement progressif des recettes commerciales, publicitaires et de billetterie (73M€ hors partenariats). Les 5 M € de crédits du Plan de relance permettront de compenser l'impact de la crise sanitaire sur le développement des ressources propres de l'entreprise, qui restent toutefois sensiblement inférieures aux recettes initialement prévues avant la crise. 

Il assure :

•    La maîtrise de la masse salariale qui représente 396M€, en baisse de 4M€ par rapport au budget 2021. Elle intègre les départs volontaires prévus par l'Accord Emploi 2022, 80% des départs ouverts étant d'ores et déjà actés.

•    La fin du chantier historique de réhabilitation de la Maison de la Radio et de la Musique dans un calendrier et une trajectoire qui en démontrent la maîtrise, et la poursuite des travaux des studios de création dont les investissements s'élèveront respectivement à 18,9 M€ et 13,2 M€. 


Daniel SALTSMAN
Délégué à la communication externe et aux relations publiques
-

Peggy DREYER
Responsable de la communication externe
-