• Fréquences
  • Accès
  • Contact

À l'air libre du 20 au 26 juin 2022

Sélection musicale de Radio France
Sélection musicale de Radio France © Antoine J/Unsplash

La fin de l’année scolaire voit fleurir de beaux concerts et festivals, souvent en plein air, pour profiter des belles soirées d’été. En voici quelques-unes proposées aux 4 coins de l’Hexagone

 

Sud-Est : Anouar Brahem, le maître enchanteur de l’oud

Du jazz oriental en plein air avec le grand maître de l’oud, Anouar Brahem, en formation quartet est organisé par le centre culturel d’Écully (69), sur l’Esplanade, vendredi 24 juin, à 21heures, ou au centre culturel en cas de mauvais temps.

Anouar Brahem a commencé à l’âge de 10 ans son initiation à la musique et au Oud, au Conservatoire National de Musique de Tunis. Dès l’âge de 15 ans, il se fait remarquer et est appelé à jouer dans divers orchestres. Ce musicien incomparable compose pour le cinéma, le théâtre. Il a notamment collaboré avec Maurice Béjart et Gabriel Yared et diffuse sa poésie raffinée avec lyrisme et raffinement.

"Cet authentique maître enchanteur de l’oud, ce luth traditionnel oriental millénaire, est un passeur de cultures. Il évoque volontiers l’image de l’arbre qui, tout en s’élevant du sol et en élargissant son espace, continue à développer et à approfondir ses racines", assure notre déléguée musicale, Véronique Hilaire.

Depuis près de 40 ans Anouar Brahem n’aura cessé de remettre en jeu la tradition musicale arabe dont son oud est l’emblème le plus délicat, en la confrontant aussi bien au jazz moderne, qu’aux sophistications harmoniques de l’écriture savante occidentale et aux raffinements formels d’autres cultures ancestrales orientales. Aujourd’hui, il revisite ses propres territoires et son album sorti en 2009 The Astounding Eyes of Rita, avec son quartet : Klaus Gesing (clarinette basse, saxophone soprano), Björn Meyer (basse), Khaled Yassine (darbouka, bendir). Sur ce dixième album, il rend hommage au poète palestinien disparu Mahmoud Darwich, en donnant au disque le titre d’un de ses textes. 

Cette musique à la fois rythmée, planante, envoûtante pourrait bien vous entraîner au pays des mille et une merveilles !

► Billets à réserver sur fnacspectacles.com

Prenez dès maintenant un bon bol d’air avec cette musique enchanteresse d'Anouar Brahem Quartet au Festival Les Suds en juillet 2016 🔽 

 

Sud-Ouest : un régal musical à partager sous les lampions

Vivez une formidable semaine avec des rencontres bouillonnantes à la Guinguette chez Alriq, à Bordeaux, sur les rives de la Garonne, avec des artistes locaux ou venant de contrées parfois lointaines, que l’on applaudit le soir dès 21h30, sous les lampions et avec qui l’on trinque depuis le mois de mai et jusqu’à la fin de l’été.

Les rencontres estivales de la Guinguette chez Alriq, à Bordeaux © Guinguette chez Alriq
Les rencontres estivales de la Guinguette chez Alriq, à Bordeaux © Guinguette chez Alriq

À l’affiche cette semaine sur cette terre accueillante qui soutient les artistes : 

  • Mercredi 22 juin : du blues avec le chanteur Tommie Harris, né en 1938 en Alabama. Ce musicien qui a grandi avec le jazz et le gospel a joué avec de grands noms comme Red Holloway, Jimmy Reed et Luther Alison. Il est sans aucun doute l’un des seuls interprètes intimement proches des racines du rythme blues et gospel en Europe aujourd’hui. Tommie Harris sera en trio pour chasser les mauvais blues avec son chant émouvant et son esprit ouvert et décontracté.
  • Jeudi 23 juin : la pétillante Louise Weber qui ne sort jamais sans son petit ukulélé va proposer ses chansons intimistes et dansantes imprégnées de poésie et de couleurs musicales jazz, bossa nova, saudade.... Cet auteure-compositrice à la voix gourmande, légère, chaude et sensuelle sera accompagnée du multi-instrumentiste Félix Lacoste et du rythmologue Simon Renault pour interpréter des titres de son album auto-produit Chansons Ukulélantes. Un savoureux mélange fleuri et coloré de musique du monde et de textes aux thèmes épicuriens, tantôt piquants, drôles, tendres ou mélancoliques.
  • Vendredi 24 juin : première nuit brésilienne avec une grande chanteuse musicologue, Renata Rosa, qui a grandi à Sao Paulo dans les quartiers ouvriers. Avec sa rabeca (son violon rural), accompagnée de percussions traditionnelles et de multiples cordes, cette merveilleuse ambassadrice des musiques du Nordeste du Brésil offrira ce concert en hommage à Luiz Paixao, le maître incontesté de la rabeca décédé en mai dernier, qui lui a transmis l’amour et la technique de cet instrument. "Le regretté Didier Lockwood le surnommait le Paganini de la Rabeca", précise à ce sujet notre déléguée musicale, Muriel Chedotal.
  • Samedi 25 juin : Festival Connexion Brasil, proposé par l'association Tim'bodé et ses 9 musiciens qui naviguent entre samba, MPB et samba reggae guidés par Jair Mendes, percussionniste originaire de Salvador de Bahia au Brésil. Une soirée de partage, de tolérance et de respect autour de la musique afro-brésilienne.
  • Enfin, dimanche 26 juin, entrée et participation libres, à 17 heures, la chorale afro-cubaine Irawo de Bordeaux, dirigée par la chanteuse Ceïba proposent un spectacle unique de danses rituelles costumées des Orishas (divinités d’origine africaines). Avec au final : une initiation pour le public à la "comparsa", une danse collective de carnaval ! (À noter avant le concert, 2 heures de stage de danses afro-cubaines).

► Consultez le programme proposé tout l’été sur urlz.fr

 

Nord-Est : Rencontres & Racines, le festival sur son 31 fête le grand retour de Mc Solaar

31 concerts pour la 31ème édition du festival Rencontres & Racines qui se déroulera les 24, 25 et 26 juin sur le site du parc Japy, au cœur du centre-ville d’Audincourt (25).

Un festival aux couleurs du monde et sous le signe de la paix avec des têtes d’affiches variées, empreintes d’humanité qui rassemblent les publics quels que soient leurs âges ou leurs goûts. Les plus jeunes pourront se retrouver autour de Georgio, de Jahneration ou de Barcella Kids Orchestra. Le public habitué des festivals sera ravi de revivre l’ambiance festive de Deluxe, Zoufris Maracas, Emir Kusturica ou des Têtes Raides et de découvrir de jeunes talents : Kalika, Younès ou Pierre Hugues José. Sans oublier les artistes locaux comme Two Tone Club ou Mystically.

"À noter et à ne pas manquer le dimanche 26 juin, le grand retour de Mc Solaar accompagné par l’orchestre Victor Hugo Franche-Comté", assure notre déléguée musicale Marie-Lyne Furmann.

Après la réussite de la réédition en juin et décembre 2021 de ses trois albums mythiques Qui sème le vent récolte le tempo, Prose combat et Paradisiaque dont le nombre impressionnant de succès a révélé le rap français dans sa dimension pop, Mc Solaar a conçu avec Issam Krimi un concert original avec de nouveaux arrangements de ses titres et trésors enfouis dans des versions inédites. Il sera accompagné du New Big Band Project, de cuivres et de violons. Cette parenthèse exceptionnelle se poursuivra d’ailleurs tout l’été pour aller jusqu'à la Philharmonie de Paris en passant pas les plus grands festivals de France, d'Europe mais aussi d'Amérique du Nord. Cordes, cuivres, chœurs et sonorités jazz s’harmonisent avec les textes iconiques et toujours aussi magiques du rappeur.

► Pour ce concert et pour les 3 jours de festival, réservez vos places sur rencontresetracines.audincourt.fr 

Et pour le plaisir des retrouvailles, écoutez et regardez le solaire et brillant MC Solaar et son Nouveau Western qui n’a pas pris une ride 🔽

 

Nord-Ouest : Rock et rap, pop, électro : chaud, chaud, le grand show "In Évreux"

"Le festival Rock in Évreux (Eure) propose une programmation éclectique en associant rock, électro, urbain, en mixant nouveaux talents, découvertes locales, artistes français et internationaux confirmés et des DJ’s qui cartonnent, du 24 au 26 juin en Normandie", annonce notre déléguée musicale, Sarah Le Lann.

Le festival pose chaque année ses valises sur l’hippodrome de Navarre, cette vaste étendue naturelle où s’aère chaque week-end les ébroïciennes et ébroïciens. Côté chanson française, rendez-vous avec la femme-instrument Clou, le duo pop-folk Lillywood & The Prick, l’artiste "non-genre" Eddy De Pretto, la pop-lunaire Moonya ou encore la mélancolique compositrice-musicienne Requin Chagrin, sans oublier la lumineuse Louane.

Si vous vibrez pour le rap ne manquez pas les textes et le flow de Lujipeka, IAM et PLK et si vous préférez vous déchaîner devant une scène réservez pour les concerts fous et généreux de Skip The Use ou Superbus, ainsi que pour les mélodies accrocheuses du groupe de garage rock new-yorkais The Last Internationale.

Retrouvez enfin ceux qui vont transformer l’hippodrome en une piste de danse géante aux rythmes de boucles électroniques : les DJ Klingande, Talamasca, Mosimann, Bakermat ou encore Lost Frequencies.

►Une invitation à tout lâcher avec les 23 artistes, programme et réservations sur rockinevreux.org  tout en découvrant la bande-annonce de ce festival 🔽

Thème(s) associé(s) :

A lire aussi

24.11.2022

Aux 4 coins de l’Hexagone cette semaine : de quoi réfléchir et se distraire avec du rap au féminin, des créations classiques et contemporaines, un récital de musique et de mots et un oratorio onirique qui fait rêver