• Fréquences
  • Accès
  • Contact

France Culture // Une série documentaire exceptionnelle : LSD, Les retours du passé

Publié le 27.01.2022

Jeudi 27 janvier 2022

Une série documentaire exceptionnelle

LSD, La Série Documentaire : Les retours du passé

Par Christine Lecerf, réalisée par Franck Lilin

Du lundi 31 janvier au jeudi 3 février à 17h sur France Culture,

disponible sur le site de France Culture et l’appli Radio France

Comment penser la place du passé et la marque du XXème siècle dans nos sociétés européennes ? Christine Lecerf et Franck Lilin ont enregistré sur les traces de l’Histoire, principalement en Europe Centrale, dans l’épicentre des destructions de la seconde guerre mondiale et de l’extermination de masse des juifs. Témoins de la guerre, petits-enfants de survivants, historiens du nazisme, romanciers de la mémoire explorent la remontée du souvenir, le poids du silence, la malédiction de l’oubli et décrivent leur confrontation souvent douloureuse mais toujours nécessaire avec le passé.

À Varsovie dans les ruines du ghetto, à Vienne dans la mémoire d’un des derniers témoins, sur le sol d’Auschwitz Birkenau parsemé de fleurs, en Hongrie avec l’écrivain Peter Nadas et les souvenirs qu’il “n’aurait pas dû avoir”, le passé fait retour et prend mille et un visages. Souvenirs, hantises, quête de traces, reconstitutions et fictions composent le terreau varié et complexe d'un nouveau travail de mémoire. Comme le constate Georges Didi-Huberman, de "ce multiple en éclats, il peut naître aussi quelque chose, pour peu qu'une voix s'élève, qu'une écriture prenne le relais”.

LSD, la série documentaire, une émission produite par Perrine Kervran
Les retours du passé - une série de Christine Lecerf, réalisée par Franck Lilin

Épisode 1 - Exercices de Mémoire

Plus de 80 ans après les premières rafles, les exils forcés et les premières bombes, des enfants de la seconde guerre mondiale et de la Shoah font remonter à la surface leurs plus anciens souvenirs : jouet abandonné, odeur de train, embrasement du ciel… Alors que ces tout derniers témoins sont sur le point de disparaître, les générations suivantes racontent comment cette mémoire leur a été transmise et comment elle survit en eux comme “les petits cailloux” d’une mémoire trouée.

Avec Georges Arthur Goldschmidt, écrivain et traducteur et témoin, Maja Haderlap, écrivaine, Lucia Heilman, médecin et témoin, François Hartog, historien, spécialiste du temps, Krystian Lupa, dramaturge, Reinhard Kaiser-Mühlecker, écrivain, Peter Nadas, écrivain et Clara Royer, historienne et scénariste.

Épisode 2 - Mémoire des lieux

Les années 39/45 ont marqué toute l’Europe de façon indélébile, mais c’est la terre de Pologne qui présente le plus grand nombre de stigmates du passé. Pris en étau, découpé, envahi, constellé de ghettos et de camps, puis détruit et pillé, ce morceau d’Europe centrale a été un barycentre de la destruction et de l’extermination. Aujourd’hui, vaste cimetière d’ossements et d’armes, “lieu vide, même si on a posé des maisons dessus”, cette “terre de sang” contient toute “l’énergie noire” de l’histoire. Habitants de Varsovie et de Cracovie, gardienne et directeur d’Auschwitz Birkenau, enfants de survivants, historiens de la seconde guerre et du nazisme foulent cette “terre de sang”, racontent leur vie quotidienne avec ces “traces absentes” et nous font découvrir que “les sols parlent, il suffit de creuser”.

Avec Johann Chapoutot, historien du nazisme, Julia Chimiak, guide au Musée Poli de Varsovie, Piotr Cywinski, historien, directeur du musée de Birkenau, Darek Gajewski, réalisateur et scénariste, Roman Gancarczyk, comédien, Georges Arthur Goldschmidt, écrivain et traducteur et témoin, Georges Didi Huberman, historien d’art et écrivain, Christian Ingrao, historien de la seconde guerre mondiale, Jean-Yves Potel, spécialiste de l’Europe centrale et écrivain, Jan Trzupek, historien d’art et Agnieszka Zgieb, traductrice de théâtre.

Épisode 3 - Mémoires en héritage

Le passé ne fait pas seulement retour chez ceux qui l’ont vécu, il ressurgit également consciemment ou inconsciemment chez ceux qui viennent après. Tels “des fantômes ou des esprits", ces souvenirs douloureux et incontrôlables rôdent dans le paysage, sur des photos, dans la mémoire familiale et l’inconscient collectif. Il y a ceux qui fuient les lieux ou désertent leur mémoire pour y échapper. Ceux qui fréquentent les cimetières, interrogent leurs proches, compilent des témoignages et s’y confrontent tout en les tenant à distance. Ou ceux qui les affrontent plus directement en retournant sur les lieux. Quel que soit le chemin emprunté, “on ne retourne pas au passé, c'est le passé qui retourne vers nous”.

Avec Darek Gajewski, réalisateur et scénariste, Georges Didi Huberman, historien d’art et écrivain, Maja Haderlap, écrivaine, Monika et Viola Heilman, filles de Lucia Heilman, Reinhard Kaiser-Mühlecker, écrivain, Hanna Krall, journaliste, écrivaine, Przemysław Nowakowski, scénariste et écrivain, Doron Rabinovici, historien et écrivain, Gabor Schein, écrivain, Agnieszka Zgieb, traductrice de théâtre

Épisode 4 – Écrire l’histoire

Ces multiples retours du passé constituent aujourd’hui la matière vive de l’écriture du souvenir et de l’histoire. Qu’ils soient écrivains ou historiens, faire le récit des traumatismes du XXe siècle est une “expérience immédiate, physique, existentielle" (Johann Chapoutot), une “brûlure indirecte” (Christian Ingrao), une “plongée au cœur de la dépression” (Peter Nadas). La question de la forme est essentielle. On peut très facilement céder au pathos et à la tentation du “joli mot” (Hanna Krall). Le pire serait de “refermer la blessure avec le sel des larmes” (Clara Royer). L’idéal serait peut-être de trouver une “lamentation qui enseigne” (Didi Huberman).

Avec Johann Chapoutot, historien du nazisme, Julia Chimiak, guide au Musée Poli de Varsovie, Piotr Cywinski, historien, directeur du musée de Birkenau, Georges Didi Huberman, historien d’art et écrivain, Maja Haderlap, écrivaine, François Hartog, historien, spécialiste du temps, Christian Ingrao, historien de la seconde guerre mondiale, Hanna Krall, journaliste, écrivaine, Peter Nadas, écrivain, Doron Rabinovici, historien et écrivain, Clara Royer, historienne et scénariste et Gabor Schein, écrivain.

> Et aussi, en podcast :

Le Feuilleton - Le Procès Pétain
Alors que toute cette année 2022, France Culture développera plusieurs séries de programmes inédits sur la période de l’Occupation, nous proposons un document exceptionnel en ligne sur le site de France Culture et l’appli Radio France, Le Procès Pétain, enregistré en 2010 par le service des Fictions et une cinquantaine de comédiens. Un retour nécessaire aux sources de l’Histoire.

23 juillet 1945. Palais de justice de Paris. Le procès du maréchal Pétain, 89 ans, s’ouvre devant la haute Cour de Justice. Pour composer ce feuilleton, Dominique Missika a suivi le compte-rendu sténographique minutieux et exhaustif (publié par le Journal officiel), qui reprend mot pour mot le contenu des vingt auditions houleuses et d'une densité dramatique que vécurent l'assistance, la Cour et bien sûr le Maréchal Pétain durant ces trois semaines de procès.
Production : Dominique Missika Réalisation : Etienne Vallès

Crédits photos : Getty _Léon Nolis

CONTACT PRESSE

Elodie Vazeix