• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Mécaniques du journalisme - Saison 5 : Guerre chimique en Syrie

Publié le 03.03.2021



FC_ComPresse2.jpg
Mercredi 3 mars 2021


Mécaniques du journalisme 
Saison 5 : Guerre chimique en Syrie 
Un podcast original mis en ligne dès le 15 mars


thumbnail_image003.png


Alors que, pour la première fois en France, une plainte pour « crimes contre l’humanité et crimes de guerre » vient d’être déposée après l’utilisation d’armes chimiques par le régime de Bachar Al-Assad en Syrie, la saison 5 des Mécaniques du journalisme emmène les auditeurs dans les coulisses de l’enquête qui révéla l’usage de gaz sarin par l’armée gouvernementale syrienne. 
 
Affaires Cahuzac, Benalla, Lux Leaks, Fillon et maintenant guerre chimique en Syrie ... Mécaniques du journalisme est une collection de podcasts originaux qui met à jour le travail des journalistes, loin des idées préconçues, en s’appuyant sur les récits de ceux qui ont mené les enquêtes et révélé des affaires contemporaines qui ont eu un fort impact sur la vie démocratique. 
 
Une série en 4 épisodes de 15 minutes, produite par Élise Karlin, réalisée par Thomas Dutter, en ligne dès le lundi 15 mars sur franceculture.fr et l’application Radio France 
 
Au printemps 2013, Jean-Philippe Rémy, journaliste au Monde, et le photographe Laurent Van der Stockt s’introduisent clandestinement en Syrie, pays en proie à une guerre civile depuis 2011 et auquel le régime officiel interdit l’accès à la presse étrangère. Jean-Philippe Rémy et Laurent Van der Stockt passent deux mois aux côtés des rebelles sur le front de Jobar, un quartier de la capitale Damas. Sur place, ils acquièrent la preuve que l’armée gouvernementale utilise des armes chimiques contre sa propre population. Leur reportage devait être un témoignage sur le conflit ; il devient une course contre la montre pour rapporter en France les échantillons récoltés dans les hôpitaux syriens pour prouver l’usage de gaz sarin. En jeu, une réaction diplomatique internationale… qui finalement ne viendra pas. 
 
 
ÉPISODE 1 : SUR LE CHEMIN DE DAMAS 
Au moment où ils entrent clandestinement en Syrie, au printemps 2013, Jean-Philippe Rémy et Laurent Van der Stockt ont un but, alors que le régime de Bachar Al-Assad empêche les journalistes de se rendre sur place : arriver à Damas pour comprendre la situation, et pouvoir témoigner du conflit qui oppose là-bas l’armée régulière aux rebelles des forces syriennes libres. Mais pour arriver à la capitale, il faut trouver les bons interlocuteurs, ceux qui vont accepter de prendre tous les risques pour emmener deux journalistes occidentaux sur le front.  
 
ÉPISODE 2 : DU CÔTÉ DES REBELLES 
À Damas, Jean-Philippe Rémy et Laurent Van der Stockt découvrent le quotidien sous les bombes. Les rebelles luttent sans merci avec l’armée régulière pour un pâté de maisons, ou parfois juste pour une rue. Les deux journalistes habitent avec eux dans des appartements éventrés, dont ils changent au gré des destructions, ils les suivent lorsqu’ils montent au front, ils partagent leurs repas, leurs moments de joie et de désespoir. Ils vivent la guerre au jour le jour. 
 
ÉPISODE 3 : SOUS LE FEU DES ARMES CHIMIQUES 
Pendant leur reportage sur le front aux côtés des rebelles, à Damas, Jean-Philippe Rémy et Laurent Van der Stockt voient arriver dans les hôpitaux de nombreux blessés civils, femmes, enfants, vieillards, victimes de gaz neurotoxiques puissants, suffoquant, les pupilles rétractées. Le photographe du Monde lui-même est touché… Ce qui n’était jusque-là qu’une rumeur, l’utilisation d’armes chimiques par l’armée gouvernementale, devient soudain une réalité. 
 
ÉPISODE 4 : LA VÉRITÉ A L’EPREUVE DU RÉEL  
Comment quitter la Syrie ? Jean-Philippe Rémy et Laurent Van der Stockt ont désormais dans leurs bagages des prélèvements de sang et d’urine, ainsi que des vêtements portés par les victimes d’attaques chimiques. Ils veulent à tout prix les emporter en France pour les faire analyser et témoigner des horreurs du régime. Mais l’armée régulière encercle leurs positions, compliquant le voyage de retour… Et en France, tout ne se passe pas non plus comme les deux journalistes l’espéraient.  
 
 
Pour écouter la bande-annonce, cliquez ici 






blocmarkFC_YT et IG.jpg

CONTACTS PRESSE 

Nicolas Pré

Elodie Vazeix