• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Sergeï Loznitsa, Audrey Diwan et Abdallah Al-Khatib - Lauréats des Prix France Culture Cinéma 2022

Publié le 20.05.2022

Vendredi 20 mai 2022

Sergeï Loznitsa, Audrey Diwan et Abdallah Al-Khatib

Lauréats des Prix France Culture Cinéma 2022

France Culture remet ses Prix Cinéma au Festival de Cannes cette semaine : Sergeï Loznitsa, lauréat du Prix France Culture Cinéma Consécration, Audrey Diwan, lauréate du Prix France Culture Cinéma des étudiants pour L'Evénement, et Abdallah Al-Khatib, lauréat du Coup de cœur des jeunes ACID-France Culture pour Little Palestine.

Prix France Culture Cinéma Consécration

Sergeï Loznitsa lauréat de l’édition 2022

Le Prix France Culture Cinéma Consécration est décerné aÌ€ une personnalité du cinéma pour la qualité de son œuvre et la force de son engagement. Le Jury est composé de Sandrine Treiner, directrice de France Culture, Olivia Gesbert, productrice de La Grande Table, Antoine Guillot, producteur de Plan Large, Arnaud Laporte, producteur d’Affaires culturelles, Virginie Noël, Déléguée adjointe à la communication et Sabine Ponamalé, Responsable des partenariats.

Sergeï Loznitsa est né le 5 septembre 1964 à Baranovitchi, en Biélorussie (ex-URSS). Il a grandi à Kiev, en Ukraine, où il a suivi des études à l'institut Polytechnique et obtenu un diplôme d'ingénieur et de mathématicien. Il a travaillé pendant plusieurs années à l'Institut de Cybernétique en tant que scientifique impliqué dans le développement et l'expertise d'un système d'intelligence artificielle.

En 1991, Sergeï Loznitsa entre à l'Institut National de la Cinématographie de Moscou dont il sort diplômé en 1997. Il commence ensuite à produire ses propres films au célèbre Studio de Documentaires de Saint-Pétersbourg. En 2001, il s'installe avec sa famille en Allemagne.
Sergeï Loznitsa a réalisé trois documentaires longs et huit documentaires courts largement primés à Oberhausen, Leipzig, Tel Aviv, Jérusalem, Madrid, Saint-Pétersbourg, Karlovy Vary, Vila do Conde et Cracovie. My Joy, son premier long-métrage, était en compétition au Festival de Cannes en 2010. Le second long-métrage de Sergeï Dans la Brume fut également sélectionné en compétition officielle du Festival de Cannes 2012. En 2014, avec Maïdan, il renoue avec le genre documentaire et nous montre un peuple se battant pour sa liberté.

Les lauréats du Prix France Culture Cinéma Consécration
William Karel (2021), Margaret Menegoz (2019), Claire Denis (2018), Costa Gavras (2017), Frederick Wiseman (2016), Abderrahmane Sissako (2015), Margarethe Von Trotta (2014), Pascale Ferran (2013), Cedric Kahn (2012) et Alexandre Astruc (2011).

Prix France Culture Cinéma des étudiants
L’Evénement d’Audrey Diwan

Créé en 2015, le Prix France Culture Cinéma des Étudiants récompense un réalisateur indépendant dont l’un des films a été soutenu par la chaîne depuis le mois de juin de l'année précédente. Cette année les 717 étudiants de cette édition ont choisi, parmi une sélection de 5 films, de récompenser L’Evénement d’Audrey Diwan.

Avant de réaliser son premier long métrage, Audrey Diwan écrit son premier roman en 2008, La Fabrication d'un mensonge, après ses études en journalisme et sciences politiques.

Passionnée de cinéma, Audrey Diwan participe également à l’écriture des scénarios de plusieurs longs métrages de Cédric Jimenez, Aux yeux de tous (2011), La French (2014), HHhH (2017) et BAC Nord (2021).

En 2018, elle réalise son premier long métrage, Mais vous êtes fous, porté par Céline Sallette et Pio Marmaï. Elle réalise ensuite, en 2021, L'Evénement, un drame adapté du roman d'Annie Ernaux. Le film est présenté à la Mostra de Venise et remporte le Lion d'Or.

Synopsis de L’Evènement

En 1960, Anna, une étudiante brillante, tombe enceinte et voit ainsi s'éloigner la chance de terminer ses études et de se construire une belle carrière. À l'approche de ses examens finaux, alors que sa vie sociale commence à s'estomper et que son ventre grossit à une vitesse alarmante, elle est contrainte d'affronter la honte et la douleur d'un avortement. Même si cela signifie risquer une peine de prison.

Avec Anne Berest, Annie Ernaux, Anamaria Vartolomei, Kacey Mottel Klein et Luàna Bajrami.

Pour cette 7ème édition du Prix Cinéma des étudiants, les cinq films en lice étaient :
L'événement d'Audrey Diwan (Wild Bunch Distribution)

Une jeune fille qui va bien de Sandrine Kiberlain (Ad Vitam Distribution)
L'affaire collective d'Alexander Nanau (Dulac Distribution)
Un Monde de Laura Wandel (Tandem films)
Viens je t'emmène d'Alain Guiraudie (Les films du losange)

Des rencontres virtuelles avec les réalisateurs
Cette année les 717 étudiants qui composent le jury ont pu échanger directement avec les réalisateurs des 5 films en lice, lors des rencontres virtuelles organisées par France Culture.

Le palmarès du Prix France Culture Cinéma des Étudiants
Gagarine de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh (2021), Atlantique de Mati Diop (2020), Sunset de László Nemes (2019), Les Enfants sauvages de Bertrand Mandico (2018), La Jeune fille sans mains de Sébastien Laudenbach (2017), Toto et ses sœurs d’Alexander Nanau (2016) et Mange tes morts de Jean Charles Hue (2015).

Coup de cœur des jeunes ACID-France Culture
Little Palestine d’Abdallah Al-Khatib

Le coup de cœur des jeunes ACID-France Culture récompense un film soutenu conjointement par les deux institutions cette année.

Abdallah Al-Khatib est né en 1989 à Yarmouk. Il a étudié la sociologie à l’Université de Damas. Avant la révolution, il travaillait pour l’ONU comme coordinateur des activités et des bénévoles, ainsi qu’à l’UNRWA (Office de Secours et de Travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient) comme responsable du Centre de Soutien à la Jeunesse (Youth Support Center) de Yarmouk. Avec plusieurs amis, il a créé l’association d’aide humanitaire Wataad qui a porté des douzaines de projets dans plusieurs régions de Syrie, et en particulier à Yarmouk. Il a participé à plusieurs films documentaires relatant la vie du camp, à des postes divers. Il est notamment un des cadreurs de 194. Us Children of the Camp qui fit sa première à Visions du Réel en 2017. Il a également organisé des ateliers vidéo pendant le siège. La revue allemande Peace Green l’a identifié comme un des « peacemakers » 2014. En Suède, il a reçu le Per Anger Human Rights Award en 2016. Abdallah vit actuellement en Allemagne, où il a récemment obtenu le statut de réfugié politique.

Synopsis de Little Palestine
Suite à la révolution syrienne, le régime de Bachar Al-Assad assiège le quartier de Yarmouk (Damas), plus grand camp de réfugiés palestiniens au monde. Yarmouk se retrouve alors isolé et le réalisateur témoigne des privations quotidiennes, tout en rendant hommage au courage des enfants et des habitants du quartier.

Pour cette troisième édition du Coup de cœur des jeunes ACID - France Culture, les deux films en lice étaient :

Little Palestine d’Abdallah Al-Khatib (Dulac Distribution)

Soy libre de Laura Portier (Les Alchimistes Films)

FRANCE CULTURE ET LE CINÉMA

Avec plus de 50 films partenaires chaque année et à travers de nombreux rendez-vous sur son antenne comme sur le web, France Culture accompagne, souvent dès leurs débuts, des cinéastes aujourd’hui internationalement confirmés. Qu’il s’agisse de découvrir de nouveaux talents ou de s’attacher à l’œuvre d’un réalisateur ou d’une réalisatrice, c’est à la constitution d’un véritable patrimoine de la création cinématographique que participe France Culture. Première activité culturelle des étudiants en France, le cinéma méritait bien qu’un prix lui soit décerné par ces derniers et porte témoignage de leurs choix !

L'ACID est une association de cinéastes engagés pour l’accès de tous à la diversité des œuvres et dans l’éducation des regards ; et depuis 1993 une section parallèle du Festival de Cannes.

Crédits photos : Isabelle Nègre / Abdallah Al-Khatib - NC / Audrey Diwan - ATOMS&VOID / Sergei Loznitsa

CONTACTS PRESSE

Elodie Vazeix
Romaric Zurczak