• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Coup de cœur Alex Beaupain

Alex Beaupain chante Gainsbourg au studio 104 de Radio France
Alex Beaupain chante Gainsbourg au studio 104 de Radio France © Christophe Abramowitz/Radio France

Alex Beaupain scandaleusement élégant ! 

 

Alex Beaupain est un chanteur à textes qui chante la vie entre tristesse et autodérision, et sa pudeur rend ses émotions universelles. 

Il chante la « mélancolie heureuse », selon son ami Didier Varrod , qui m’a permis d’assister à l’enregistrement de son nouvel album au studio 104 de la Maison de la radio et de la musique

J'étais dans cette salle magique sans public mais avec une vingtaine de cordes de l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigée par une baguette féminine, celle de la cheffe Alexandra Cravero pour un hommage à Serge Gainsbourg, un hommage à l’album "Love on the beat". 

D'abord un peu sceptique sur les ambitions de ce dandy nostalgique qui s’est attaqué à cet album très sensuel, voire sexuel de notre génial Gainsbarre. Un album antifamilial, anticonformisme et anti-pudeur... un des disques français les plus connus des années 80.  

Et j’y ai cru dès le début, dès les premières notes. Alex Beaupain a su incarner le texte et l’orchestre a donné une valeur ajoutée à ce projet. Défi réussi ! Un challenge plus que parfait, car mieux chanté que l’original, avec beaucoup d’élégance au service d’un monstre de la composition. Il nous a offert intensité, originalité et nouveauté avec la complicité des cordes de l’orchestre philharmonique de radio France. 

 Si Alex Beaupain a rêvé un jour d’être Serge Gainsbourg, ce jour-là son rêve s’est réalisé...et le mien aussi ! 

A vous de rêver maintenant en découvrant ce “love on the beat” d’Alex Beaupain mardi 2 mars dans l’émission de Rebecca Manzoni sur France Inter à 21h.

Françoise Lagaillarde, Responsable communication Direction musicale des antennes de Radio France

Radio France soutient la scène française

Radio France tout au long de l’année accompagne la vitalité de la scène et de la production française. Dans l’inévitable crise économique à venir plus que jamais, nous revendiquons notre rôle de soutien et notre capacité à inventer tous les jours de nouveaux dispositifs pour faire vivre cette belle exception culturelle française

A lire aussi