• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Culture Covid aux quatre coins de France du 26 avril au 2 mai 2021

Radio France soutient la culture musicale
Radio France soutient la culture musicale © Kelly Sikkem sur Unsplash

De belles initiatives sont proposées en France pour que nous puissions profiter de la musique et soutenir les artistes en attendant le déconfinement qui se fera peut-être région par région. 

 

En voici quelques-unes aux 4 coins de notre pays ! 

Sud-Ouest : d’ici et de là-bas, la musique métissée d’Alalà   

Masaka par Alalà

Le groupe Alalà est un groupe franco-malgache de la Nouvelle Aquitaine qui comprend 5 musiciens (guitares, basse, voix, batteries-percussions) d’origines diverses. Ce groupe planétaire, un peu d’ici, un peu de là et de là-bas, mais bien ancré dans son époque, puise son inspiration dans les racines malgaches de son leader.

Le quintet métissé a évolué au-delà des frontières et engagé son potentiel créatif dans une aventure collective créée en 2013. Il propose des chansons douces et poétiques sur des textes en malagasy (langue de Madagascar).

Devenu girondin, Alalà a sorti son premier EP "Eo Ary" en 2016 et le second "Masaka" fin 2018 qui a séduit les programmateurs de Fip, notamment par la polyphonie particulièrement réussie des trois voix uniques qui s’entremêlent avec délicatesse au son des guitares.  

Alalà sera en résidence à la maison des Arts de Sainte Eulalie (près de Bordeaux) du 26 au 30 avril pour continuer d’explorer et de réinventer la tradition musicale de Madagascar et pour proposer un nouvel EP. 

Ah la la, j’allais oublier que le groupe ouvrira le festival Musiques Métisses d’Angoulême le vendredi 4 juin 2021 ! 

► Site officiel : www.alala.online 

 

Sud-Est : Triple concerts vivants aux Abattoirs  

Pour soutenir les artistes et calmer notre manque de musique en Live, Les Abattoirs de Bourgoin-Jallieu (Scène de Musiques Actuelles) près de Lyon, ont filmé trois concerts d’artistes de la région dans 3 lieux différents. 

Trois ambiances à découvrir sur la chaîne You Tube de ce lieu incontournable de la région Rhône-Alpes : 

Crimi est venu jouer sa soul sicilienne à Saint-Quentin-Fallavier. Un groupe qui vous est peut-être familier pour être passé plusieurs fois sur Fip. Le saxophoniste et chanteur Julien Lesuisse offre des modes orientaux et un lyrisme à fleur de voix avec des chansons originales, des mélodies bien troussées, portées par un son de groupe, du genre sans étiquette. 

Tous au diapason de Crimi qui a sorti son premier album en mars "Luci e Guai" (Lumière et embrouilles). 

Johnnie Carwash libère sa pop garage dans l’ambiance sportive de la salle de musculation du CSBJ Rugby. Le groupe sélectionné aux Inouïs du Printemps de Bourges, a profité de la pandémie pour composer de nouveaux morceaux. Ce trio (guitare, basse, batterie) d’amis baignés dans la musique d’AC/DC et Nirvana s’inspire de la scène rock actuelle. Les musiciens ont de l’énergie à revendre et nettoient avec grand bruit le punk et le rock. Ils composent ensemble, travaillent beaucoup la voix et les mélodies et ont sorti en 2019 un EP ”Mom is a Punk” disponible désormais en vinyle. Une belle aventure pour ce groupe dans lequel musique et sport font bon ménage. 

Yannick Owen est un jeune virtuose de la six cordes. Il est accompagné d’une choriste à la voix envoutante, aux synthétiseurs et aux percussions. Le duo inspiré par les monuments que sont Lou Reed, Dick Annegarn ou même Iggy Pop, offre aux Abattoirs, un éventail de poésie et de douceur, de mélodies intimistes et mélancoliques. 

Yannick Owen a déjà sorti 2 albums : “The lighthouse” en 2018 et “Leave” en 2019 et on attend la suite avec impatience ! 

Oui, nous serons là demain pour vous écouter et vous voir sur les scènes des 4 coins de France ! En attendant on peut toujours prendre la mesure en visionnant leurs performances filmées par Les Abattoirs sur YouTube !

Nord-Est : les apparitions électro du phénomène Poltergeist 

L’artiste Poltergeist est actuellement en résidence au Silex (scène de Musiques Actuelles) d’Auxerre (région Bourgogne Franche Comté). Sélectionné aux Inouïs du Printemps de Bourges cette année, il prépare son apparition électro cold wave. À la frontière du réel, cet oiseau de nuit offre un souffle venu d’ailleurs, un rêve de pop et de musiques venues d’Angleterre et de techno berlinoise sur des paroles françaises, anglaises et allemandes.

Poltergeist a eu une formation classique à Chalon-sur-Saône où il a appris le violon dès l’âge de 5 ans pendant neuf années. Il a évolué ensuite vers la musique électronique, la musique actuelle.

En mars 2020, au début du confinement, ce musicien a choisi d’expérimenter le son et les synthétiseurs. Influencé par Dépêche Mode et tous les artistes des années 80 mais aussi des groupes de rock et punk comme les Sex Pistols et les Clashs, il a changé de peau selon ses mots, s’est offert des accords ambiants avec parfois des solos de guitare, des voix féminines, des bruits et sons organiques.

Avec sa musique synthétique, pop, rock et électronique, Poltergeist est un esprit frappeur de l’entre deux mondes, comme une apparition bercée d’obscure clarté qui offre un monde d’hallucination, d’apparitions et de disparitions.

Vainqueur du tremplin du festival Novosonic en 2020 à Dijon, ce phénomène n’a pas fini de se faire remarquer. Il sera bientôt en live dans la sélection électro des Inouïs 2021 au début de l’été.  

Esprit frappeur es-tu là ? Pour les plus sceptiques :  lamifbooking.net/poltergeist

Nord-Ouest : une première en numérique pour Pâques à Deauville 

Le 25e festival de Pâques de Deauville s'invite actuellement chez vous ! 

Une édition entièrement numérique, gratuite et en direct qui réunit en ce moment quatre générations de solistes et d'ensembles de chambre, du trio à l'orchestre et de Schubert à Ravel. Le coup d’envoi a été donné le 17 avril mais ne manquez pas les deux derniers concerts donnés à huit clos à Deauville les 1er et 8 mai à 20h30

Des rendez-vous inédits en compagnie de Bertrand Chamayou, Adèle Charvet, Victor Julien-Laferrière, Jonas Vitaud, Théo Fouchenneret, Lise Berthaud et bien d'autres encore ! Tous les concerts sont diffusés gratuitement en direct et en vidéo à 20h30, sur la page Facebook du festival.

Samedi 1er mai : le baryton Thomas Stimmel revient à Deauville pour un hommage à Olivier Greif disparu en 2000. Les plus célèbres Lieder de Schubert et de Mahler constitueront un heureux contrepoint au tragique et épique climat de la symphonie avec voix, ainsi que le concerto la « Danse des morts » d’Olivier Greif. Ce programme sera dirigé par Pierre Dumoussaud.  

Samedi 8 mai : le programme de musique française est conçu par Bertrand Chamayou, toujours fidèle au festival. Hommage aux génies brillants et voluptueux de Camille Saint-Saëns (1835-1921), Emmanuel Chabrier (1841-1894), Reynaldo Hahn (1874-1947) et Maurice Ravel (1875-1937). 

Un festival à vivre en partenariat France Musique sur musiqueadeauville.com  et en direct sur Facebook et sur RecitHall

Radio France tout au long de l’année accompagne la vitalité de la scène et de la production française. Dans l’inévitable crise économique à venir plus que jamais, nous revendiquons notre rôle de soutien et notre capacité à inventer tous les jours de nouveaux dispositifs pour faire vivre cette belle exception culturelle française

A lire aussi

10.09.2021

Éclectisme, symphonie pour petites et grandes oreilles, monumental son et lumière, RnB espiègle et sensuel : de quoi se faire plaisir aux 4 coins de l’Hexagone.