• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Déconfinez-moi aux quatre coins de France du 28 juin au 4 juillet 2021

La musique, l'une des missions de Radio France
©Radio France/Christophe Abramowitz

Sortez de vos tanières, libérez le démon de la danse qui vous chatouille depuis de trop longs mois et réjouissez-vous !

 

La reprise des concerts debout est autorisée à partir du 30 juin 2021 et la réouverture des discothèques est fixée, elle, au 9 juillet 2021.  Sans masque obligatoire, mais sur présentation d’un Pass sanitaire par vaccination ou test PCR négatif, pour entrer dans ces établissements.   

Et voici de belles sorties aux 4 coins de France  

 

Nord-Est : pour le festival Nancy jazz Kraft, enfin la "Porte" s’ouvre

Le Festival Nancy Jazz Kraft va se dérouler du 2 au 4 juillet sur trois scènes autour de l’emblématique Porte de la Craffe. Une première édition 100% gratuite proposant des concerts d’artistes nationaux et régionaux pour tous les âges en plein cœur de la vieille ville.  À ne pas rater : le trio Émile Londonien qui fait ressurgir le Broken Jazz et la pointure lyonnaise Bruno "Patchworks" Hovart qui mène le projet "Voilaaa Sound System" et va enflammer le dancefloor de musiques afro, discos, funk et tropicales sans frontières avec le génial Pat Kalla en maître de cérémonie.

Le festival réunit également en création mondiale l’espoir sénégalais de la kora, Boubacar Cissokho et le saxophoniste lorrain Julien Petit, ou encore le jeune rappeur James The Prophet, la chanteuse Bonnie Banane et son style soul, hip hop, électro et funk. À l’affiche en outre : les chansons folk et calypso de Stanley Brinks, ancien membre de Herman Düne, sans oublier le duo Laventure qui offre un son pop, soul et glofi repéré par la déléguée musicale Nord-Est, Marie-Lyne Furmann et qui a su séduire les programmateurs de Fip.

Après deux faux départs en mars 2020 et mars 2021, pour cette première édition du festival du 2 a 4 juillet, cette fois, c’est la bonne !  

► Consultez ce programme Friends & Family Music festival sur nancyjazzpulsations.com  

 

Sud-Est : Lyon fait rugir cet été ses Nuits Sonores

Cette année le festival les Nuits Sonores propose pour la première fois une édition estivale avec une édition hors-série Nuits sonores qui revient sur son site emblématique : les Anciennes usines Fagor-Brandt à Lyon. Le site propose deux scènes aux configurations singulières : une scène Live présentée en amphithéâtre, et une scène avec projection vidéo à 360° dans laquelle l’artiste se retrouvera au cœur du dispositif.

Du mardi 20 au samedi 24 juillet se succéderont sur ces deux scènes des artistes majeur(e)s des cultures électroniques et de jeunes artistes qui réinventent les esthétiques musicales de demain. La programmation sera dense, toujours au service de l’émergence artistique, de la découverte et de l’inédit. On retrouvera sur scène des artistes incontournables comme Jeff Mills qui jouera son nouvel album avec le jazzman français Jean-Philippe Dary ; l’Ovni de la pop du XXIème siècle Sébastien Tellier, ou encore le groupe lyonnais High Tone qui se produira pour la première fois aux Nuits Sonores avec un nouveau Live audiovisuel à 360°au son plus dur, plus étoffé, plus vif. À leurs côtés se succéderont de jeunes artistes qui réinventent au quotidien les esthétiques électroniques de demain, comme l’electronica teintée de dub minimaliste de la Tunisienne Azu Tiwaline en duo avec le multi-instrumentiste Cinna Peyghamy ou encore l’apocalyptique folk , blues, jazz de l’artiste lyonnaise Salma Rosa.

Cette édition hors-série permettra également de découvrir des performances inédites d’artistes fidèles au festival comme Max Cooper qui signera son grand retour en présentant une création vidéo immersive à 360°, Donato Dozzy et Eva Geist qui joueront leur tout nouveau projet commun "Il Quadro di troisi". Oklou et Krampf présenteront pour leur part : "Zone W/O People", un projet musical généré par une partie de jeu vidéo en temps réel.

Pour les oiseaux de nuit, célébrez le retour à la vie, à la rencontre et au collectif, en participant à ce festival, dès 18 heures et debout s’il vous plaît, avec distanciation obligatoire, comme nous le précise Véronique Hilaire, notre déléguée musicale Sud-Est. 

Notez enfin que Fip, partenaire des Nuits Sonores” proposera des plateaux avec des sessions live et des interviews les 23 et 24 juillet.

► Toutes les infos sur https://nuits-sonores.com/ 

 

Nord-Ouest : Stephan Eicher débarque à Rouen sur "Le Radeau des Inutiles"

Toujours là où on ne l’attend pas, le chanteur helvète Stéphan Eicher revient à Rouen dans un nouveau concept de concert avec un mini festival proposé du 6 au 10 juillet dans un lieu merveilleux, en plein air, sur la presqu’île Rollet. L’occasion rare de vivre 5 soirées intimes où il croisera la note sur une scène radeau du 106, "le Radeau des Inutiles", chaque soir, au soleil couchant, avec des artistes invités différents :

  • Le chanteur guitariste et grand voyageur alsacien Rodolphe Burger le 6 juillet ;
  • La pianiste et compositrice polonaise hors-pair Hania Rani le 7 juillet ;
  • Le chanteur-compositeur français Raphaël le 8 juillet ;
  • Le groupe suisse suave et attachant Retriever le 9 juillet ;
  • Birds on a Wire, le duo composé de la chanteuse franco-américaine Rosemary Standley et la chanteuse-violoncelliste brésilienne Dom La Nena, clôturera ce “Radeau des Inutiles”, le 10 juillet. 

“Brisons les vieux schémas et embarquons pour le tour de radeau de 2021”, déclare notre musicien poète Stephan Eicher qui semble avoir trouvé son “Eldorado” dans ce cocktail raffiné pop, jazz, rock et folk...Et “Ne me dites pas non” ! assure notre déléguée musicale Nord-Ouest, Sarah Lelann qui connaît la chanson.... 

► Toutes les infos sur le106.com 

 

Sud-Ouest : le merveilleux panorama des musiques du monde au festival des Hauts de Garonne

Le Festival des Hauts de Garonne revient en juillet (1er, 2, 8 et 9 juillet), plus dépaysant que jamais. Cette 29ᵉ édition va offrir des concerts gratuits, les pieds dans l’herbe de quatre magnifiques parcs de communes de la rive droite bordelaise : Bassens, Cenon, Floirac et Lormont pour quatre soirées programmées à 20 heures.

Un festival qui procure du bonheur tous les ans aux curieux et amoureux des musiques du monde.

Rendez-vous le jeudi 1er juillet avec deux groupes au parc du Bois Fleuri de Lormont : la formation corrézienne San Salvador constituée de trois hommes et trois femmes qui chantent en occitan et recomposent les narrations traditionnelles avec une musique polyphonique vivante et lumineuse.

Le deuxième groupe, Lindigo, fait résonner le maloya sur tous les continents. Olivier Araste avait 16 ans quand il a fondé cette formation. Le musicien précoce revient aux sources avec un répertoire plus ensoleillé que jamais.  

Double concert vendredi 2 juillet au parc du Castel de Floirac avec, en début de soirée, le pianiste de jazz Grégory Privat qui présentera son nouvel album "Soley", sorti en 2020 où il évoque, entre acoustique et électro, des sujets qui lui tiennent à cœur comme ses origines antillaises. En deuxième partie de soirée, l’icône réunionnaise du maloya-blues, Christine Salem, chantera la paix et la spiritualité avec sa belle voix grave. Cette artiste “Sélection Fip” présentera son nouvel album "Mersi", une création douce et puissante.

 Jeudi 8, rendez-vous au Domaine de Beauval à Bassens pour une première partie de soirée avec trois musiciens autour d’un projet "Mademoiselle" : Sofiane Saidi, surnommé le "Prince du raï", Mehdi Haddab, oudiste électrique, et Rodolphe Burger, bluesman fondateur du groupe légendaire Kat Onoma. La soirée se poursuivra entre Orient et Occident avec le groupe Papiers d’Arménies inspiré par les airs traditionnels de traditionnels de Géorgie, de Grèce, d’Anatolie et d’Arménie.

Vendredi 9 juillet, la soirée se déroulera dans le parc du château Tranchère de Cenon avec El Comité, une bande de jeunes cubains passionnés de latin jazz qu’il ne faudra surtout pas rater ! Le final sera féminin, avec la première femme joueuse professionnelle de Kora : Sona Jobarteh, compositrice et chanteuse engagée qui chante la paix et a ouvert à Banjul, capitale de la Gambie, une école de musique pour promouvoir l’apprentissage des instruments traditionnels de la culture mandingue.

En l’absence de solutions de repli, les soirées du 1er, 2 et 8 juillet seront malheureusement annulées en cas d’intempéries.   

Pas de Pass sanitaire, pas de réservation, nous précise notre déléguée musicale Sud-Ouest, Muriel Chedotal. Venez tôt, avec votre sourire en bandoulière, et repartez avec de merveilleux souvenirs, le cœur gonflé de joie !

Radio France tout au long de l’année accompagne la vitalité de la scène et de la production française. Dans l’inévitable crise économique à venir plus que jamais, nous revendiquons notre rôle de soutien et notre capacité à inventer tous les jours de nouveaux dispositifs pour faire vivre cette belle exception culturelle française.

A lire aussi

14.10.2021

Des chansons qui font Courants d’Airs, des notes bleues qui s’offrent des couleurs du monde dans ses Ateliers, Dans la Vallée un festival qui fête ses 20 ans et un plateau qui se déguste en Sélections Fip

08.10.2021

Le centenaire de la naissance de Brassens célébré à Nantes, une triple affiche fête la chanson française au Nancy Jazz Pulsations, la tournée anniversaire de FIP en régions et un festival de musiques de création dans la métropole Bordelaise, auta