• Fréquences
  • Accès
  • Contact

À l'air libre du 28 novembre au 4 décembre 2022

Radio France soutient la scène française
Radio France soutient la scène française © Fotolia

Aux 4 coins de l’Hexagone cette semaine : de quoi réfléchir et se distraire avec du rap au féminin, des créations classiques et contemporaines, un récital de musique et de mots et un oratorio onirique qui fait rêver

Sud-Ouest : Zinée et Jeanne To à Cognac : le rap au féminin qui fait le plein

La chanteuse-rappeuse Zinée propose un concert aux Abattoirs de Cognac, vendredi 2 décembre, avec la jeune Jeanne To en première partie, à 20h30.

Zinée a quitté Toulouse, sa ville natale, pour une carrière pleine de promesses à Paris où elle a rencontré les membres du collectif 75e session. Ce collectif au cœur de la nouvelle scène hip-hop française réunit des rappeurs, vidéastes et photographes et dispose d’un quartier général devenu mythique, "le Dojo", à la fois lieu d’habitation et de rencontres mais surtout studio d’enregistrement. Grâce à cette expérience stimulante, elle a collaboré avec de nombreux beatmakers et producteurs. Elle a sorti son premier album Cobalt, en 2021, une alchimie de mélancolie et de révolte.

Zinée évolue dans un univers contrasté entre ténèbres et lumières, parfois doux, parfois agressif… Sa voix parfois haut perchée, parfois autotunée et toujours sincère, et son flow ravageur, l’ont propulsée dans une autre galaxie, celle des grands noms gagnants du rap de demain. "Cette battante livre sa vision personnelle du monde, sans détours, de manière crue et détachée avec des textes acérés et lumineux dans son opus déterminé à colorer la scène du pays de l’eau-de-vie !", assure notre déléguée musicale Muriel Chedotal.

La première partie sera assurée par la rappeuse Jeanne To qui crache son flow incisif et déverse à la face du monde une musique rap-pop chaotique et piquante.

► Réservations sur lesabattoirs-cognac.fr 

► Et découvrez les yeux de Zinée, "qui ne mentent jamais" dans Même Pas Mal 🔽

Sud-Est : Beethoven et Levinas : la création à l’œuvre

L’Orchestre National de Cannes, dirigé par Benjamin Levy, a décidé de mettre un grain de folie dans sa programmation avec notamment Ludwig Van Beethoven et Michaël Levinas à l’affiche du concert donné, samedi 3 décembre, au Palais des Festivals et des congrès de Cannes, au théâtre Claude Debussy, à 20 heures.

Au menu, deux œuvres de Beethoven : l’Ouverture de Coriolan, avec son atmosphère ténébreuse et héroïque et la Symphonie n°8, l’une des pages les plus radieuses et sereines du musicien, avec ses traits d’humour et ses envolées emplies d’amour. Ainsi que le concerto pour violoncelle du compositeur, pianiste et grand humaniste Michaël Levinas, né en 1949, qui sera présenté par l’un des plus grands violoncellistes français, Henri Demarquette. Cette œuvre constitue la première commande du Consortium créatif. Un regroupement inédit de cinq orchestres français en faveur de la création contemporaine : (l’Orchestre national Avignon-Provence, l’Orchestre National de Bretagne, l’Orchestre national de Cannes, l’Orchestre symphonique de Mulhouse et l’Orchestre de Picardie Hauts-de-France).

"Michel Levinas a fait le vœu de pouvoir faire évoluer son œuvre au fil du temps et des interprétations. C’est ici tout l’intérêt du Consortium créatif que de permettre à chaque orchestre de s’approprier une pièce pour lui donner de nouvelles couleurs. Le compositeur, présent à Cannes pendant les répétitions, rencontrera le public lors d’un avant-concert à 18h30 pour échanger sur le processus de création et d’évolution d’une œuvre", précise notre déléguée musicale Véronique Hilaire. Un concert qui permet musicalement de lâcher prise avec deux compositeurs ayant laissé libre cours à leur divagation.

► Réservez votre place sur orchestre-cannes.com

► Et pour vous stimuler, écoutez cette bande annonce 🔽

Nord-Ouest : Vanessa Wagner et Arthur H pour un récital de musique et de mots

Vanessa Wagner invite Arthur H pour un piano/voix à l'Opéra de Rennes le 7 décembre 2022
Vanessa Wagner © Caroline Doutre

La pianiste virtuose Vanessa Wagner, en résidence à l'Orchestre National de Bretagne cette saison, invite l’auteur-compositeur-interprète à la voix grave et sensuelle, Arthur H, pour un récital de piano et de mots, mercredi 7 décembre, à l’Opéra de Rennes, à 20 heures.

"Une création pour un récital en musique et en mots. Au répertoire de Vanessa Wagner et Arthur H viennent s'ajouter les mots des plus grands, certes, mais aussi des plus percutants. Et cela quelle que soit l'époque. En un mot, des mots/maux intemporels, de ceux qui nous portent vers le haut avec émotion et clairvoyance qu'ils soient d'hier ou d'aujourd'hui", souligne notre déléguée musicale Sarah Le Lann.

Un délicat mélange de musique minimaliste des albums Inland et Study of the Invisible de Vanessa Wagner et de poèmes et chansons de Prévert, Rimbaud, Michaud avec Arthur H, le récitant envoûtant, pour un mariage aussi insolite qu’harmonieux.

► La pianiste rennaise et Arthur H vont enchanter votre soirée avec ce duo musique et mots, à réserver sur opera-rennes.fr

Nord-Est : le Bachelard Quartet réveille la pensée du "Dormeur éveillé"

Le Bachelard Quartet au TJP de Strasbourg, du 26 novembre au 2 décembre 2022
© Pascale Cholette

Musique, théâtre, installation sonore et plastique au programme du spectacle Bachelard Quartet. Une invitation à voyager dans la pensée du philosophe-poète Gaston Bachelard. Une forme de veillée en hommage au plus actif des rêveurs endormis présenté à Strasbourg, au TJP, en partenariat avec le TNS, du samedi 26 novembre au vendredi 2 décembre (à voir à partir de 16 ans). 

Des histoires d’eau, de terre, d’air et de feu.... À partir de ces quatre éléments, Gaston Bachelard (1884-1962) posait les bases de sa métapoétique. Un projet à la fois littéraire et sensible œuvrant au réveil de notre imagination reliée au vivant et à ses composants fondamentaux.

"C’est dans la lignée de cette pensée que Marguerite Bordat, Pierre Meunier, Jeanne Bleuse et Noémi Boutin se sont réunis pour fabriquer une sorte d'oratorio dédiée aux quatre éléments, première création de La Belle Meunière en association avec la compagnie Frotter | Frapper", précise notre déléguée musicale, Marie-Lyne Furmann.

Rassemblé autour de la scène comme autour d’un foyer, le public se laisse réchauffer par la flamme contagieuse et stimulante de la parole de Gaston Bachelard portée par un chœur à trois voix constituées de Pierre Meunier, et des deux musiciennes surdouées : la pianiste Jeanne Bleuse et la violoncelliste Noémi Boutin qui jouent ou improvisent sur des œuvres de Béla Bartok, Beethoven, György Ligeti, Claude Debussy, Benjamin Britten, Meredith Monk, Henry Cowell ou Franz Schubert.

Dans cet espace intime, on partage alors l’expérience de réimaginer le monde, guidés par la rêverie cosmique de ce "dormeur éveillé" plus que jamais essentiel.

► Une invitation à voir et entendre sur tjp-strasbourg.com

Radio France tout au long de l’année accompagne la vitalité de la scène et de la production française. Nous revendiquons notre rôle de soutien et notre capacité à inventer tous les jours de nouveaux dispositifs pour faire vivre cette belle exception culturelle française

Thème(s) associé(s) :

A lire aussi

06.02.2023

Métro, boulot, dodo. Sortez de votre zone d’inconfort avec le festival Fanfar’o’doï, Social Dance, Emily Loizeau ou Alexis HK, autant de concerts alléchants à découvrir cette semaine aux 4 coins de l’Hexagone

19.01.2023

Opéra-comique à hauteur d’enfant, opéra underground exalté à la mode espagnole, nouvelle soul enthousiasmante ou artistes émergentes à suivre de près, À l’air libre vous entraîne dans les chemins de traverses à la découverte de belles so