• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Ecouter le mouvement du monde : La création musicale à Radio France

Publié le 02.02.2021
 
 
Communiqué de presse - mardi 2 février 2021
 
 
 
HEADER_PRESSE_19-20.jpg
banniere-formations.png

 

Ecouter le mouvement du monde, la création musicale à Radio France
 
Couverture création 2021.png

 

Le mot création a un sens précis quand on parle de musique : il désigne le moment où une œuvre est interprétée pour la première fois. Offerte au public, elle est donnée à la vie. Et c’est au cours de la saison, sans interruption, que les formations de Radio France donnent la vie à des compositions nouvelles.
Il y a bien sûr le festival Présences, en février, qui cette fois accueille Pascal Dusapin et permet d’entendre aussi des œuvres signées Samuel Sighicelli, Éric Tanguy, Diana Syrse, Benjamin Attahir, Agata Zubel, Benjamin de La Fuente et quelques autres parmi lesquels Jean Barraqué, dont sera créée La Nostalgie d’Arabella, près de cinquante ans après la mort d’un compositeur devenu mythique par l’extrême rigueur de son engagement musical et sa disparition prématurée.
Mais dès son concert d’ouverture le 18 septembre 2020, l’Orchestre Philharmonique a créé une nouvelle œuvre de Camille Pépin, et on a trouvé le nom de Yann Robin, en octobre, dans deux programmes de l’orchestre. Au fil de la saison du Philhar, par la suite, on croise Mark-Anthony Turnage, Anders Hillborg ; les amateurs de musique qui ont goûté la musique de Hans Abrahamsen, lors de l’édition 2020 du festival Présences, ont retrouvé ce compositeur en janvier à la faveur d’un concerto pour cor, enfin Éric Montalbetti offrira à l’orchestre une Ouverture philharmonique. Sans oublier le Concerto pour violon de Luca Francesconi, dont Patricia Kopatchinskaja assurera la première mondiale dans le cadre du festival ManiFeste 2021.
L’Orchestre National de France, pour sa part, nous a fait la primeur de deux concertos : un concerto pour alto de Thierry Escaich, qu’a créé Antoine Tamestit, et un concerto pour violon de Pascal Zavaro, en compagnie de Julia Fischer.
On entendra le Chœur de Radio France dans les créations de partitions signées de Thierry Machuel, Philippe Bodin ; la Maîtrise donnera en création mondiale une œuvre commandée à Benjamin Attahir.
 
Une saison bouleversée : La saison 20-21 des concerts de Radio France avait pour ambition de créer une centaine d'œuvres (en création mondiales ou françaises) dont 53 commandes.
La pandémie bouleverse le calendrier des concerts et certaines productions et créations n'ont pu être honorées : Kaija Saariaho, Zad Moultaka et Ballaké Sissoko, Gilberto Gil et Aldo Brizzi, Sivan Eldar et Cordelia Lynn, Olga Neuwirth ou encore Betsy Jolas... Ces partitions seront en revanche majoritairement reprogrammées dans les saisons à venir et pourront voir le jour. Le public ne pouvant pour l'heure se rendre à la Maison de la radio et de la musique, le soutien de France Musique, premier diffuseur des concerts des formations musicales de Radio France est d'autant plus précieux. Ce lien étroit permet notamment au Festival Présences de se maintenir dans son intégralité.
banniere france mu.png

 

Pôle de relations médias / Direction de la Musique et de la Création de Radio France

 

François Arveiller /   

Marianne Devilleger /  

Laura Jachymiak /  

 

FOOTER_PRESSE_19-202.jpg