• Fréquences
  • Accès
  • Contact

RADIO FRANCE sur la route des élections régionales et départementales 2021

Publié le 20.05.2021


logo radio france.png
COMMUNIQUE DE PRESSE  l  Jeudi 20 mai 2021


Radio France sur la route des
élections régionales et départementales 2021


Plus de 100 débats, plus de 700 invités
et des centaines de reportages au coeur des territoires 


Les 20 et 27 juin prochain, les Français désigneront leurs élus régionaux et départementaux. Les antennes de Radio France se mobilisent avec un dispositif exceptionnel pour couvrir ces deux scrutins, dernières échéances électorales avant l’élection présidentielle.

Alors que la crise a renforcé le besoin de proximité des Français et l’importance du décryptage pour délivrer une information fiable, Radio France mise sur les forces de ses antennes pour analyser, avec et pour les citoyens, les enjeux de ces scrutins déterminants pour la vie des territoires : 

Une couverture territoriale inédite pour une information au plus près des électeurs : 

  • Mobilisation exceptionnelle de France Bleu qui s’appuiera sur le maillage sans équivalent de ses 44 radios locales implantées sur tout le territoire
  • Des délocalisations à l’instar du 13/14 de Bruno Duvic sur France Inter pour revenir sur les enjeux départementaux avec des acteurs locaux, au plus près des préoccupations des citoyens, ou encore du 12/14 de Frédéric Carbonne sur franceinfo qui dès le 29 mai fera tous les vendredis étape aux quatre coins de la France en amont des scrutins,
  • Des centaines de reportages sur le terrain diffusés dans les matinales et carrefours d’information de France Inter, franceinfo et France Culture, dont une grande partie sera produite par les rédactions de France Bleu.
  • Des zooms spécifiques sur les régions avec notamment des reportages dédiés chaque semaine sur franceinfo, ou encore leur portrait économique dans Entendez-vous l’éco sur France Culture. 

La place du débat d'idée sur ses antennes : 
  • Plus de 100 débats organisés par France Bleu sur tout le territoire, dont 26 en partenariat avec France 3
  • Plus de 700 invités prévus sur France Inter, franceinfo, France Bleu et France Culture, dont l’intégralité des têtes de listes sur les 44 radios du réseau.
  • Des émissions dédiées telles que Le Téléphone Sonne sur France Inter, Les Informés sur franceinfo ou Le temps du débat et L’Esprit Public sur France Culture

La complémentarité de ses offres pour proposer aux auditeurs toutes les clés de compréhension de ces scrutins avec la multiplication : 
  • des décryptages des enjeux des scrutins, d’un point de vue local comme national ;
  • des angles, de l’économie au social, en passant par la culture…

L'analyse et la pédagogie avec notamment : 
  • L'intervention de politologues invités chaque jour par France Culture, notamment dans Les Matins, pour analyser les défis des territoires ;
  • Une dizaine de sondages avec l’institut Ipsos pour prendre le pouls du pays et comprendre les attentes des Français et les estimations en temps réels dans les 13 régions durant les soirées électorales.
  • La diffusion quotidienne de spots pédagogiques pour expliquer les champs de compétence d’un département et d’une région

Des formats innovants sur le numérique complèteront cette offre éditoriale à l’instar de ”Ma solution”, outil numérique de France Bleu qui permettra à la radio de proximité de s’enrichir des contributions de citoyens locaux pour nourrir les antennes et interroger les acteurs publics invités. 

Au-delà du suivi de l'élection et de ses enjeux dans les journaux, les reportages et les invités qu’elles accueilleront dans leur studio, les chaînes de Radio France organiseront les jours de vote des soirées électorales.  

Pour Vincent Giret, Directeur de l’information et des sports de Radio France : "Le rôle de la radio de service public, forte de sa démarche unique de proximité, est d’interroger tous les acteurs de la démocratie et de défendre une éthique du débat public, garantissant notamment une pluralité des points de vue et des opinions. Bien plus qu’un relais, nous comptons être moteur du débat grâce à notre lien unique avec les Français, pleinement intégrés dans notre dispositif à travers des émissions ou tranches d’information délocalisées, des antennes ouvertes et l’organisation de plus de 100 débats partout en France.”


Daniel SALTSMAN

-

 

Peggy DREYER

  -