• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Boris Loumagne lauréat du Prix du reportage Radio France 2022

Publié le 15.11.2022

Le Prix du reportage Radio France 2022 récompense Boris Loumagne
Des habitants discutent dans le village de Stansya libéré de l'occupation russe, septembre 2022 © Éric Audra/franceinfo

Boris Loumagne récompensé pour son reportage La vie sous occupation russe

Le Prix du reportage Radio France 2022 a été décerné, le mardi 15 novembre, à Boris Loumagne, reporter à franceinfo, pour son reportage « La vie sous occupation russe » diffusé le le 20 septembre 2022 sur franceinfo.

Cette récompense permet à Boris Loumagne d’être sélectionné pour représenter Radio France au Prix du journalisme des Médias Francophones Publics.
Cette distinction met en compétition des reportages présentés par chacune des cinq radios membres (Radio France, RFI, la RTBF en Belgique, la RTS en Suisse et Radio Canada). Ce prix sera décerné par un jury international d’auditeurs  le 4 décembre 2022.

« La vie sous occupation russe »

Dans ce reportage, Boris Loumagne, accompagné d’Éric Audra, technicien au service des reportages à Radio France, se rend dans l’Est de l'Ukraine entre Izioum et Kharkiv, dans des villages tout juste libérés par l’armée ukrainienne. De maisons en maisons, c’est la vie quotidienne sous l’occupation russe et dans toute son horreur qui se décline à travers les témoignages.

(Ré)écoutez le reportage sur le site francetvinfo.fr.

Le jury du prix Radio France, présidé par Éric Valmir, secrétaire général de l’information, s’est réuni mardi 15 novembre. Ce jury était composé de Cécile Aspe, secrétaire générale adjointe aux rédactions de Radio France ; Clotilde Dumetz, secrétaire générale de la rédaction de France Culture ; Valeria Emanuele, secrétaire générale de la rédaction de France Inter ; Annaïg Haute, rédactrice en chef de France Bleu Lorraine ; Philippe Randé, rédacteur en chef de la direction des sports de Radio France ; Philippe Rey, directeur de la rédaction de franceinfo ; Cyril Sauvageot, directeur adjoint de la rédaction internationale de Radio France.

La précision du style narratif. Un reportage remarquablement bien construit qui explore les zones grises de la guerre. Après l’occupation russe, les villageois ne se retrouvent pas comme avant. Entre ceux qui ont collaboré et ceux qui ont été victimes, c’est l’histoire d’une réconciliation impossible. Au-delà de la puissance des témoignages, l’écriture sensible de Boris Loumagne souligne les non-dits.

Éric Valmir, secrétaire général de l’information de Radio France et président du jury