• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Coup de cœur : Cimetière Créole

Coup de cœur Radio France pour "Cimetière Créole" de Bonbon Vodou
Coup de cœur Radio France pour "Cimetière Créole" de Bonbon Vodou © Fabien Tijou

Bonbon Vodou célèbre la vie dans son “Cimetière Créole”  

 

Pour prolonger ce bel été indien, voici le coup de cœur de Marjorie Rousseau, déléguée musicale Nord-Ouest qui a choisi le nouvel album “Cimetière Créole” de Bonbon Vodou. “Ce duo composé d'Orianne Lacaille et de JéreM, installé dans l'Anjou non loin de leurs amis les Lo'Jo, invoque la douceur sucrée de l'île de la Réunion", précise-t-elle.

Oriane Lacaille est une chanteuse et percussionniste à la voix claire, douce et puissante et au groove implacable qui aime le métissage musical. Fille de René Lacaille, qui a joué sur scène avec lui dès l’âge de 13 ans, elle a partagé les planches avec Piers Faccini, Vincent Ségal, Brigitte Fontaine. Et c’est avec Jérem Boucris qu’elle forme le duo Bonbon Vodou.

Lui, guitariste, auteur, compositeur, est issu de parents psychiatres lacaniens. Il chante un français poétique et mélange la langue créole et la langue française.

Le duo complice enlace leur voix pour des chansons douces, sucrées parfois à l’espièglerie, accompagnées d’un jeu de guitare chaloupé, imprégné d’Afrique du Nord et de l’Ouest, de la Réunion et des Caraïbes.  

L'album “Cimetière Créole” est sorti le 17 septembre sous le label Heavenly Sweetness. Leur musique évoque une nostalgie joyeuse et festive, à l’image du cimetière marin aux tombes multicolores de la baie de Saint-Paul, sur l’Île de la réunion. 

Des mélodies douces-amères comme ce “Fonker” écrit par la poétesse réunionnaise Barbara Robert sur un air de maloya. Leur album s’enrichit d’émouvantes contributions musicales avec la voix unique et vibrante de Danyèl Waro, les notes d’accordéon de René Lacaille et celles arabo-andalouses réalisées par l’orfèvre Piers Faccini, ou bien encore la participation du groupe Sage comme des sauvages

En Sélection Fip ce mois de septembre, découvrez ce duo qui aime invoquer les divinités occultes pour célébrer la vie et le maloya parmi les vivants et qui vous fera certainement vibrer, le 1er octobre, sur la scène du café de la Danse à Paris.

Radio France tout au long de l’année accompagne la vitalité de la scène et de la production française. Nous revendiquons notre rôle de soutien et notre capacité à inventer tous les jours de nouveaux dispositifs pour faire vivre cette belle exception culturelle française

A lire aussi

14.10.2021

Des chansons qui font Courants d’Airs, des notes bleues qui s’offrent des couleurs du monde dans ses Ateliers, Dans la Vallée un festival qui fête ses 20 ans et un plateau qui se déguste en Sélections Fip

08.10.2021

Le centenaire de la naissance de Brassens célébré à Nantes, une triple affiche fête la chanson française au Nancy Jazz Pulsations, la tournée anniversaire de FIP en régions et un festival de musiques de création dans la métropole Bordelaise, auta